Le PSBC facilite la mise en relation des industriels

le - - Économie - Vie des entreprises

Le PSBC facilite la mise en relation des industriels
© DR - Les animateurs du PSBC, Axel Schopphoff, son président, Olivier Talbert, cofondateur du Business Club, Emmanuel Miller, président de la CCI Essonne, Axel Schopphoff, président du PSBC, Sébastien Hamon, trésorier.

Lancé le 5 avril dernier au golf de Cély-en-Bière, le Paris Sud Business Club souhaite réunir des industriels dans un esprit convivial et sportif.

« Mettre en relation dirigeants et décideurs, issus en majorité de l'univers industriel, qui, lors de déjeuners mensuels, se rencontrent dans le but de développer leur propre business ». Tel est l'objectif que s'est donné le Paris Business Club, lancé le 5 avril dernier au Golf du Château de Cély-en-Bière. Se voulant constitué pour l'essentiel de sous-traitants, de donneurs d'ordre et de cotraitants issus du monde industriel, le PSBC accueillera tout de même une frange de prestataires de services (architecture, assurance, bureaux d'études, communication…).

Il est présidé par Axel Schopphoff, P-DG de l'entreprise Tente (31 millions d'euros de chiffre d'affaires, 105 salariés) et animé par Claire et Fabrice Jourdain.

Ces derniers ont pour mission de préparer pour chaque premier jeudi du mois un déjeuner-débat (soit 10 dans l'année), mené par un intervenant inspirant. « Nous prévoyons de recevoir 3 grands types de conférenciers : des anciens sportifs, des capitaines d'industrie et des politiques par la suite », précise Fabrice Jourdain. Le plus du PSBC ? Les membres du club reçoivent la liste des participants en amont de chaque déjeuner-débat, afin d'émettre des vœux de placement.

« Ce qui permet par exemple à un sous-traitant d'entamer la discussion avec un donneur d'ordre qu'il souhaiterait rencontrer. Nous nous engageons à respecter l'un des trois choix soumis par les adhérents », précise Claire Jourdain. En complément, l'apéritif et le dessert sont servis debout, Fabrice Jourdain étant chargé de faciliter la rencontre des entrepreneurs.

« Dans la fonction dirigeante, il est toujours intéressant de pouvoir échanger, explique Axel Schopphoff. Nous traversons parfois des moments de doute et ce cercle de confiance peut s'avérer précieux. De plus, l'échange entre les membres est amplifié par la présence des intervenants ».

Cinquième Club de France

L'objectif, pour le PSBC, est fixé : atteindre 120 membres à la fin 2019. « L'expérience des autres Business Clubs montre que 95 % des adhérents renouvellent leur adhésion, c'est donc qu'ils y trouvent leur compte », souligne Fabrice Jourdain.

L'association a également pour parrains des sportifs accomplis : Marc Lièvremont, ancien sélectionneur du XV de France, Cédric Pioline, joueur de tennis numéro un français pendant une dizaine d'années, mais également Rogers-Yves Bost, cavalier champion d'Europe de saut d'obstacles.

Le PSBC est le cinquième club franchisé de France selon le modèle imaginé par Olivier Talbert et Olivier Bonneval, créateurs des clubs Artois Business Club, Flandres Business Club et Hainaut Business Club.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide