Fermer la publicité
Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

Le plan stratégique « Cap compétitivité » de la DGE

le - - Territoires - Collectivité

Le plan stratégique « Cap compétitivité » de la DGE
© DGE - La Direction générale des entreprises propose son plan "Cap compétitivité"

Dans son rapport d'activité 2014, Pascal Faure, Directeur général de la Direction générale des entreprises (DGE), a présenté les grandes lignes du plan stratégique « Cap compétitivité ». Prévu sur trois ans (2015-2017), il vise à développer l'emploi et les entreprises.

Placé sous l’autorité du ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, la Direction générale des entreprises (DGE), anciennement DGCIS (Direction générale de la compétitivité, de l’industrie et des services) propose au gouvernement des politiques publiques en faveur de la croissance et de la compétitivité des entreprises françaises : le plan « Cap compétitivité ». La DGE s’appuie sur sa connaissance des secteurs de l’industrie, du commerce, de l’artisanat, des services et du tourisme, aux niveaux national et local, pour concerter et mettre en lien les différents acteurs.

En 2014, elle s’était fixée plusieurs priorités pour renforcer le secteur industriel et ses filières, avec notamment les plans de la Nouvelle France industrielle (NFI). Ces derniers sont poursuivis en 2015 et s’axent autour des industries du futur. La DGE affiche son soutien renforcé au développement de l’entrepreneuriat en valorisant la « French tech », en essayant de simplifier les mesures en faveur de l’entreprise ou encore en mettant en place un « accélérateur PME », en lien avec la Banque publique d’investissement (BPI).

La DGE aide l’innovation française en contribuant à un écosystème favorable compétitif et en valorisant certaines filières et certains pôles de compétitivité. Elle a initié le Concours mondial d’innovation pour découvrir les futurs chasseurs de l’économie française. Elle soutient pleinement le développement de l’économie numérique avec le plan France très haut débit et l’action « Cœur de filière » pour en développer les technologies. La DGE a participé à la création de l’Agence du numérique qui lui a été rattachée. Enfin, elle soutient le tourisme en prévoyant un plan d’actions ambitieuses à l’issue des Assises du tourisme, et les territoires qu’elle prépare à la loi Macron à l’aide des commissaires au redressement productif.




Fabrice AUDOUARD

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer