AccueilTerritoiresCollectivitéLe Pays de Meaux veut s'allier avec Aéroports de Paris

Le Pays de Meaux veut s'allier avec Aéroports de Paris

Lors de la conférence de presse de rentrée, le maire de Meaux, Jean-François Copé, a précisé sa stratégie quant à l'attractivité du territoire meldois. La proximité va aussi guider son action municipale pour les mois à venir.
Le Pays de Meaux veut s'allier avec Aéroports de Paris
© DR

TerritoiresCollectivité Publié le ,

Concernant d'abord l'attractivité et le développement de la filière aéronautique, la ville de Meaux prévoit la signature d'un « partenariat unique » entre le Pays de Meaux et Aéroport de Paris. Il s'agira selon la municipalité « d'instaurer par une convention, une collaboration opérationnelle pour la promotion du territoire, le soutien des entreprises, l'accès des habitants aux emplois du territoire et la mobilité ». La signature sera proposée au conseil communautaire du 21 septembre et devrait être « signée avec aéroport de Paris d'ici la fin d'année ».

Parallèlement, le groupement d'intérêt public (GIP) « Inter-scot pour le développement de nos territoires » poursuit sa mise en place. « Nous avons franchi une étape majeure, le préfet de Région a validé par arrêté les statuts du GIP que nous avons adopté à l'unanimité des quatre agglomérations pour réaliser des études afin de valider ce choix », a annoncé Jean-François Copé, le maire de Meaux, lors de ses propos liminaires. Selon la ville, le groupement pourra être mis en œuvre au cours de ce dernier trimestre 2018, pour être pleinement opérationnel en 2020. Pour rappel, le GIP regroupe, outre le Pays de Meaux, la CA Roissy Pays de France, la CC du Pays de l'Ourcq, et la CC Plaine et Monts de France, soit 106 communes et 500 000 habitants.

Selon Jean-François Copé, ce lien « fort » tissé entre Meaux est Roissy et se « traduisant par une mise en commun des moyens des communes », a pour objectif « de faire en sorte que le Pays de Meaux puisse atteindre un niveau d'attractivité, de qualité de vie » à même d'impulser « des investissements, des créations d'entreprise et d'emplois ».

La proximité comme fer de lance

« Nous avons l'intention, au sein du Pays de Meaux, de faire de la proximité le mot-clé pour les mois à venir, pour améliorer la qualité de vie quotidienne de tous les quartiers ; car pour moi cela a toujours eu autant d'importance que les grands projets », a ensuite assuré Jean-François Copé. À ce titre, la Mairie lance une brigade urbaine de proximité (BUP). Prochainement assermentés, ces agents, de bleu marine et de vert vêtus, auront pour mission de signaler les
« désordres sur l'espace public », tels que les dépôts sauvages, les trous dans la chaussée, les déjections canines et autres problème de propreté. Ils pourront verbaliser, mais aussi se montrer plus conciliant en se contentant de « rappeler les règles ». Ensuite une « équipe technique mobile pluridisciplinaire » devra entrer en action pour traiter « exclusivement » ces petits travaux.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?