Fermer la publicité
Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

Le Pays Créçois fusionné en 2020

le - - Économie - Vie des entreprises

Le Pays Créçois fusionné en 2020
@ DR

La communauté de communes a fusionné avec la communauté d'agglomération de Coulommiers Pays de Brie le 1er janvier. Une nouvelle communauté d'agglomération a vu le jour.

Avec 54 communes et près de 93 000 habitants, la nouvelle communauté d'agglomération, qui doit garder le nom de Coulommiers Pays de Brie, aura pour siège social la ville de Coulommiers. Cette fusion avec le Pays Créçois devenait d'actualité suite au retrait de certaines de ses communes membres en 2018. « L'agglomération Coulommiers Pays de Brie a répondu favorablement à la demande des 12 communes restantes dans le Pays Créçois, car elles partagent le même projet de territoire : investir pour le développer et renforcer son attractivité, tout en préservant sa qualité de vie rurale », indique le Pays Créçois, qui évoque le travail effectué concernant la création du Parc Naturel Régional Brie et Deux Morins dont « la grande majorité des 54 communes font partie ».

Que les habitants du Pays Créçois soient rassurés : l'ensemble des projets lancés par les précédentes intercommunalités « sera maintenu et poursuivi ». Entre autres projets, on citera la maison de santé à la Ferté-sous-Jouarre, la piscine à Crécy-la-Chapelle, la maison des fromages à Coulommiers, l'aménagement d'un hôtel d'entreprises à Sept-Sorts, la création d'un city stade à Tigeaux, le déploiement de la fibre optique, la prévention des inondations ou encore la construction de stations d'épuration.

Selon la communauté de communes, « à l'échelle de l'Île-de-France et du Grand Paris, Coulommiers Pays de Brie aura la taille et les moyens nécessaires pour mettre en œuvre les nouvelles compétences obligatoires des communautés d'agglomération : développement économique, tourisme, prévention des inondations, habitat, mobilités, eau et assainissement ».

L'offre de service et sa proximité sera également maintenue, selon la communauté de communes. « Certaines compétences resteront dans un premier temps exercées sur leur territoire d'origine, donnant le temps nécessaire aux élus d'analyser les possibilités d'extension à l'ensemble des communes », conclut le Pays Créçois.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide