AccueilTerritoiresInfos régionLe nouveau barrage de Vives-eaux inauguré

Le nouveau barrage de Vives-eaux inauguré

Cet ouvrage, notamment indispensable au développement du transport fluvial sur la Seine, a été inauguré dernièrement par les cofinanceurs, les collectivités impliquées et le maître d'ouvrage Voies navigables de France (VNF), à Boissise-la-Bertrand.
Le nouveau barrage de Vives-eaux inauguré
© DR

TerritoiresInfos région Publié le ,

D'un coût global de 40 millions d'euros, la reconstruction du barrage a pris pas quatre ans. Il s'agissait de remplacer un ancien ouvrage manuel datant de 1928 (situé 70 m en amont) et déconstruit l'été dernier. Doté d'une technologie moderne avec trois vannes-clapets automatisés, le nouveau barrage de Vives-Eaux a été pensé pour assurer une gestion plus fine et plus fiable des niveaux d'eau. Des sorte qu'il soit possible de répondre aux besoins de la navigation de commerce et aux autres usages de la gestion de l'eau (soutien à l'étiage, production d'eau potable, usages industriels et agricoles, continuité écologique, activités touristiques et de loisirs…).

Les barrages de navigation garantissent en effet un niveau d'eau suffisant tout au long de l'année, y compris en période d'étiage (débit minimal d'un cours d'eau), pour répondre à l'ensemble de ces enjeux de transport et de gestion de la ressource en eau. En effet, chaque année, plus de 13 000 bateaux de commerce franchissent les écluses de Vives-Eaux, soit plus de 4 millions de tonnes de marchandises transportées sur la Seine entre Melun et Paris, principalement des céréales et des matériaux de construction. Sur l'ensemble de la Seine en amont de Paris, le fret fluvial représente plus de 7,5 millions de tonnes de marchandises, soit l'équivalent de 450 000 camions ou le trafic poids lourds de l'autoroute A4 en section courante.

Ecologique, le barrage est également équipé d'une passe à poissons, cofinancée par l'agence de l'eau Seine-Normandie, afin de rétablir la continuité piscicole et notamment permettre aux espèces migratrices (saumons, anguilles…) de remonter librement le fleuve pour se reproduire.

Pour relier les deux rives de la Seine, une passerelle piétonne accessible au public a été réalisée au-dessus du barrage. Son ouverture au public est prévue cet l'automne.

Le site en détail

Le site de Vives-Eaux se compose d'un barrage de navigation surmonté d'une passerelle publique, de deux écluses, d'une passe à poissons et d'un bâtiment de commande. La plus grande écluse, de 185 m de long et de 18 m
de large, peut accueillir des bateaux ou des convois de 180 m de long chargés jusqu'à 4 000 tonnes de marchandises.

Le barrage maintient un niveau d'eau nécessaire à la navigation fluviale sur 15 km jusqu'au barrage de la Cave, à Bois-le-Roi. Sans ces barrages, la Seine dans son état naturel ne serait pas navigable en période de basses eaux, notamment en été.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?