Le Musée de la Seine-et-Marne labellisé “patrimoine d'intérêt régional”

le - - Territoires - Infos région

Le Musée de la Seine-et-Marne labellisé  “patrimoine d'intérêt régional”
© DR

L'Auberge “La Moderne”, aujourd'hui Musée de la Seine-et-Marne, à Saint-Cyr-sur-Morin, fait partie des trente premiers sites franciliens à bénéficier du nouveau label “patrimoine d'intérêt régional”, créé par la Région Île-de-France pour valoriser des sites qui ne sont pas protégés au titre des Monuments historiques.

Le choix de la Région a reposé sur la valeur patrimoniale et l'intérêt touristique régional de ce musée départemental. En effet, le bâtiment dispose d'une « architecture en pierre meulière typique d'Île-de-France » et a « vocation à conserver une mémoire locale ».

Cette démarche de labélisation s'inscrit dans la volonté d'attractivité touristique de l'Île-de-France, révélant un patrimoine parfois méconnu à découvrir. Il s'agit aussi d'une manière de saluer le travail réalisé par le Département pour valoriser les richesses locales de la Seine-et-Marne et offrir la possibilité à tous les seine-et-marnais d'accéder à des équipements culturels proches et de qualité.

Cette labellisation offre par ailleurs la possibilité aux porteurs de projets de demander deux aides régionales. La première (plafonnée à 500 000 euros) permet de financer en investissement les travaux de restauration et d'aménagement. La seconde (plafonnée à
30 000 euros) donne la possibilité de valoriser et de faire découvrir le petit patrimoine francilien.

L'auberge qui recevait les célébrités est devenue un musée

L'auberge La Moderne, créée au début du XXe siècle, devient dans les années 1960 un lieu de fête réunissant de nombreuses célébrités (Académie Goncourt, Jacques Brel, Georges Brassens, Jacques Canetti, Jean-Pierre Chabrol, Juliette Gréco…) tous amis de l'écrivain Pierre Mac Orlan, qui avait élu domicile dans le village de Saint-Cyr-sur-Morin. En parallèle, les propriétaires du lieu entretiennent une passion pour la collection d'outils.

En 1987, ils prennent leur retraite et souhaitent que leur auberge devienne un musée :
le bâtiment et la collection qu'il contient sont acquis par le Conseil général de Seine-et-Marne. Ils demandent qu'une salle soit réservée à l'œuvre de Pierre Mac Orlan.

Aujourd'hui, l'auberge, devenue Musée de la Seine et Marne, présente une collection permanente et des expositions temporaires. Un espace dédié à Pierre Mac Orlan y a été aménagé et un jardin pédagogique vient d'être créé cette année.

En 2017, le Musée de la Seine-et-Marne a franchi la barre des 10 000 visiteurs (contre 9 700 en 2016) grâce à l'arrivée d'un deuxième médiateur, au travail engagé avec les scolaires et à la mise en place d'animations (fabrication de jus de pommes, découverte des outils du Moyen-Âge).




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide