AccueilTerritoiresInfos régionLe méthanisateur Agri-biogaz de la Brie est en service

Le méthanisateur Agri-biogaz de la Brie est en service

Située à Limoges-Fourches, cette nouvelle unité est entrée en fonction le 1er février.
Le méthanisateur Agri-biogaz de la Brie est en service
© DR

TerritoiresInfos région Publié le ,

La méthanisation à injection directe poursuit son développement en Seine-et-Marne, département pionnier dans ce domaine. Quatre exploitants agricoles, soutenus par la Chambre d’agriculture de Région Île-de-France, Gaz réseau distribution France (GRDF) et Gaz réseau transport de gaz (GRTgaz), sont à l’origine de ce nouveau projet initié en 2018 à Limoges-Fourches, un village situé près de Melun. L’unité de méthanisation Agri-biogaz de la Brie est ainsi en service depuis le début du mois et injecte du biométhane dans le réseau GRDF.

Pour Benjamin et Marc Deloison, Mathieu Beaudoin et Thomas Proffit, les quatre dirigeants associés d’Agri-biogaz de la Brie, plus de trois ans auront donc été nécessaires pour voir ce projet se concrétiser entre études de faisabilité, acceptation des habitants, bouclage du budget et mise en œuvre du chantier. Cette nouvelle unité compte trois silos d’ensilage (conservation des fourrages par acidification) dotés de bâches et de filets de protection contre les oiseaux et les sangliers. Une seule trémie Terback de 120 m3 (sorte d’entonnoir en forme de pyramide inversée) permet d’alimenter le méthaniseur. Le site accueille également des bureaux et le stockage de certains intrants secs.

Pour ce démarrage, les quatre associés ont décidé d’opter pour une puissance de 190 nm3/h avant d’envisager de monter à 290 nm3/h. Pour préparer cette ouverture, le remplissage du méthanisateur a commencé un mois auparavant, début janvier, avec un apport hebdomadaire de quatre tonnes. L’objectif de cette opération était d’activer les bactéries.

À noter que ce nouveau site entend fonctionner de façon autonome sur le plan énergétique. En effet, le bâtiment est équipé d’une chaudière au biogaz, ainsi que d’une citerne permettant de récupérer les eaux de pluie. Les concepteurs comptent même installer des panneaux photovoltaïques, qui devraient couvrir 15 à 20 % de la consommation électrique du site. À terme, l’ambition d’Agri-biogaz de la Brie est d’alimenter le village de Limoges-Fourches (un peu moins de 600 habitants) en “gaz vert“ renouvelable et, pourquoi pas, les grandes villes voisines comme Moissy-Cramayel et Melun.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 30 avril 2022

Journal du30 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?