AccueilArt de vivreLoisirs & CultureLe Mémorial britannique a repris des couleurs

Patrimoine Le Mémorial britannique a repris des couleurs

Situé à La Ferté-sous-Jouarre et doté d’une valeur historique et patrimoniale exceptionnelle, ce monument vient d’être restauré.
Le Mémorial britannique a repris des couleurs
© Commonwealth War Graves Commission

Art de vivreLoisirs & Culture Publié le ,

Les travaux à peine achevés, il a accueilli la traditionnelle cérémonie du 11 novembre. Le Mémorial britannique de La Ferté-sous-Jouarre, qui vient de fêter son 93e anniversaire, a fait l’objet d’une rénovation durant six derniers mois et supervisée par un architecte en chef des monuments historiques. Ce monument, qui symbolise la célèbre Bataille de la Marne de la Première Guerre mondiale, fait partie des 22 mémoriaux de France appartenant à la Commonwealth War Graves Commission (CWGC). C’est également l’un des plus imposants avec le nom gravé de 3 764 d’officiers et de soldats du Commonwealth disparus. La Ferté-sous-Jouarre fut d’ailleurs un des théâtres de ces combats. 

Le Mémorial britannique est donc un composant très important du patrimoine historique de la CWGC. Engagée dans 153 pays, cette institution veille sur 940 000 sépultures militaires issues des deux guerres mondiales à travers 23 000 cimetières.

œuvre du Major Goldsmith, vétéran de la Première Guerre mondiale, ce monument est construit en pierre de Massangis, à l’exception des panneaux commémoratifs qui sont en pierre de Portland (pierre calcaire anglaise). Ses fondations sont en béton et en briques et il est doté d’un sarcophage sur lequel reposent des trophées militaires. Le mémorial est disposé sur une surface d’environ 1 100 m², mesure 9, 50 m et possède 28 panneaux commémoratifs. 

S’il a fait l’objet de travaux d’entretien réguliers en raison d’actes de vandalisme, du vieillissement de la pierre ou de la pollution, le chantier s’est inscrit dans la politique de conservation de la CWGC visant à préserver les éléments d’origine. Afin de conserver les structures en béton existantes, il a été décidé d’effectuer une rénovation totale de la surface du dallage, en reprenant les éléments défaillants (pierres) et la totalité du rejointoiement horizontal. Dans le but également de diminuer l’humidité ambiante, un système de ventilation par convection naturelle a été remis en place, tandis qu’un dispositif de collecte des eaux de pluie a aussi été installé pour recueillir les eaux pénétrantes des chéneaux et les rediriger vers le réseau public. 

Pour la Commonwealth War Graves Commision, cette restauration, qui a coûté 630 000 euros, a été l’occasion de travailler étroitement avec La Ferté-sous-Jouarre. Une collaboration qui a redonné toute sa magnificence à ce site historique.

 

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?