AccueilCollectivitéLe logement en Île-de-France

Le logement en Île-de-France

Selon l'Insee et l'Institut d'aménagement et d'urbanisme (IAU) de la région parisienne, le parc francilien de logements comptait 5,1 millions de résidences principales en 2013.
Le logement en Île-de-France

TerritoiresCollectivité Publié le ,

D’après l’étude de l’IAU, le nombre de résidences principales a augmenté en moyenne de
35 500 par an, soit +13,3 %%, entre 1996 et 2013. La croissance a été plus dynamique en grande couronne, notamment dans le Val-d'Oise, en Seine-et-Marne et dans les Yvelines. Sur la période 2006-2013, le nombre de résidences principales a suivi le même rythme. Sur cette période récente, la progression la plus soutenue a concerné la Seine-et-Marne, au foncier disponible plus important, puis la Seine-Saint-Denis. En Île-de-France, la moitié des ménages sont propriétaires de leur logement. Entre 2006 et 2013, le nombre de ménages propriétaires de leur logement a augmenté de 5 %%. L'habitat est en majorité collectif et de petite taille, contrairement à la province. À Paris, le nombre moyen de pièces est de 2,7 pour une surface de 59 m² (valeurs les plus faibles de la région).

Les logements franciliens accueillent en moyenne 2,3 habitants –autant qu'au niveau national–, alors que le nombre moyen de pièces et la surface habitable moyenne y sont nettement plus faibles. Le « surpeuplement » concerne ainsi 19,5 %% des logements, contre 6,1 %% en province. En 2013, 61,3 %% des résidences principales franciliennes sont de bonne qualité, 34,2 %% de qualité moyenne et 4,5 %% de mauvaise qualité.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?