AccueilTerritoiresInfos régionLe handicap, grande cause départementale
Solidarité

Le handicap, grande cause départementale

Le soutien aux personnes en situation de handicap constitue une priorité pour la majorité départementale.
Le handicap, grande cause départementale
© Adobe Stock

TerritoiresInfos région Publié le ,

Au 31 décembre 2020, 8 % des Seine-et-Marnais (soit 111 218 personnes, dont 8 000 élèves) vivaient en situation de handicap et pour 80 % d’entre eux, il s’agissait d’un handicap invisible (troubles psychiques, cognitifs…). Le Conseil départemental a décidé de faire de cette thématique l’une des grandes priorités de son mandat. 116,5 millions d’euros de son budget 2 022 sont ainsi consacrés à cette question. À noter également que 52,5 millions d’euros sont versés pour le maintien à domicile (aide ménagère, prestations financières, adaptation du logement, habitat et réinsertion…).

Cette volonté départementale se traduit par plusieurs actions mises en œuvre pour faciliter le quotidien des adultes et des enfants handicapés. Tout d’abord, la garantie de leur maintien à domicile en toute sécurité, ensuite, la couverture de leurs besoins quotidiens et enfin, une aide à leurs déplacements et l’accès à des emplois adaptés. Sur le terrain, plusieurs dispositifs existent déjà : les six Points autonomie territoriaux (PAT) et leurs antennes, répartis sur l’ensemble du territoire, la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) et les 14 Services seniors, aînés, personnes handicapées et aidants (SAPHA) présents au sein des 14 Maisons départementales des solidarités (MDS). Ces différents services jouent au quotidien un rôle d’accueil, d’information et d’accompagnement en faveur des personnes en situation de handicap. « La force de nos équipes, c’est d’être présentes sur les questions du quotidien comme l’aide au logement, la téléassistance ou le transport »,
souligne Bernard Cozic, vice-président du Département en charge des solidarités.

En matière de droits, les principaux accordés sont au nombre de six : la carte mobilité inclusion (carte d’invalidité, 29 %), la reconnaissance de travailleur handicapé (19 %), l’Allocation adulte handicapé (AAH, 11 %), l’Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH, 6 %), la formation professionnelle (6 %) et la prestation de compensation du handicap (5 %). D’autre part, le Département verse la prestation de compensation du handicap (PCH). Celle-ci se présente comme une aide financière personnalisée prenant en charge des dépenses liées au handicap d’un adulte ou d’un enfant.

www.seine-et-marne.fr/handicap

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 mai 2022

Journal du28 mai 2022

Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?