AccueilTerritoiresInfos régionLe Fonds de solidarité inter-départemental et d'investissement confirme ses financements

Le Fonds de solidarité inter-départemental et d'investissement confirme ses financements

Les sept départements franciliens ont décidé de poursuivre leurs efforts en matière d'investissements de projets territoriaux.
 Georges Siffredi (Hauts-de-Seine), Marie-Christine Cavecchi (Val d'Oise), Stéphane Troussel (Seine-Saint-Denis), Christ
© DR - Georges Siffredi (Hauts-de-Seine), Marie-Christine Cavecchi (Val d'Oise), Stéphane Troussel (Seine-Saint-Denis), Christ

TerritoiresInfos région Publié le ,

L'union fait la force. Réuni le 26 janvier dernier, le conseil d'administration du Fonds de solidarité interdépartemental et d'investissement (FS2i) a décidé de consolider son travail d'équipe et ses investissements. La crise sanitaire l'incite, en effet, à faire davantage preuve d'un esprit solidaire, afin d'améliorer le cadre et les conditions de vie des habitants d'Île-de-France.

Cette année, ce sont, au total 28 nouveaux projets qui seront ainsi financés à hauteur de 141 millions d'euros. Ils vont concourir à la solidarité en faveur des territoires franciliens les plus pauvres, à l'égalité d'accès au service public et au développement de la région tout entière.

Environnement, transports, éducation, politique de la ville : le FS2i va continuer d'accompagner les collectivités dans la concrétisation de projets structurants. Il entend également participer durablement à l'investissement public pour soutenir l'emploi local.

En Seine-et-Marne, trois projets ont été sélectionnés et se verront soutenir sur le plan financier. Il s'agit, tout d'abord de la construction d'un collège à Coubert. Le Fonds de solidarité interdépartemental et d'investissement va s'associer à cette réalisation avec une participation de l'ordre de 2, 2 millions d'euros. Ensuite, le projet d'implantation à Fontainebleau d'une antenne de l'Université Paris-Est-Créteil (Upec), dédiée à l'enseignement médical et paramédical, va se voir gratifier d'une enveloppe de 300 000 euros. Enfin, 4 millions d'euros vont être débloqués pour la création d'un barreau neuf qui permettra le désengorgement du centre-ville de Guignes.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 décembre 2022

Journal du03 décembre 2022

Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?