AccueilTerritoiresInfos régionLe fluvial au service du Grand Paris Express

Le fluvial au service du Grand Paris Express

Une convention de partenariat favorisant l'utilisation de la voie fluviale pour l'évacuation des déblais et l'approvisionnement des chantiers du Grand Paris Express vient d'être signée sur le port de Bonneuil-sur-Marne.
Le fluvial au service du Grand Paris Express
© DR

TerritoiresInfos région Publié le ,

Cette convention, visant à réduire l'impact environnemental des travaux du Grand Paris Express, a été paraphée par Michel Cadot, préfet de la région d'Ile-de-France, préfet de Paris, Thierry Dallard, président du directoire de la Société du Grand Paris, Thierry Guimbaud, directeur général de Voies navigables de France, Régine Bréhier, directrice générale de Haropa – Ports de Paris, et Caroline Grandjean, directrice de la voirie et des déplacements de la mairie de Paris.

Pour les signataires, « l'utilisation des infrastructures fluviales, gérées par la Ville de Paris, Haropa - Ports de Paris et Voies navigables de France, s'inscrit pleinement dans les objectifs de la Société du Grand Paris d'un recours à des modes de transports alternatifs à la route pour l'évacuation des déblais et l'approvisionnement des chantiers ».

Le mode fluvial est particulièrement bien adapté aux grands chantiers urbains. Ce mode de transport permet d'acheminer de grandes quantités de marchandises, en réduisant au maximum les nuisances pour les riverains et l'environnement (congestion routière, pollution atmosphérique, bruit...). Enfin, ce mode de transport permet un strict respect des délais de livraison. Un convoi fluvial de
5 000 tonnes équivaut à 250 camions en moins sur les routes.

À l'occasion de la signature de cette convention, la nouvelle plateforme de tri de Bonneuil-sur-Marne qui accueillera une partie des déblais, a été inaugurée.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?