AccueilTerritoiresInfos régionLe dispositif Duflot : vers une contraction du marché locatif ?

Le dispositif Duflot : vers une contraction du marché locatif ?

Alors que cette rentrée débute sous de bons hospices avec une reprise des ventes immobilières dans la capitale, les agences partenaires qui ont participé à la 5e table ronde Wall-Market.com, portail d'annonces immobilières parisiennes, s'inquiètent des effets du dispositif Duflot sur le parc locatif parisien.
Le dispositif Duflot : vers une contraction du marché locatif ?

TerritoiresInfos région Publié le ,

Selon les professionnels de l’immobilier, plutôt que d’ouvrir le marché locatif aux particuliers, ce dispositif va au contraire compliquer l’accès à la location. Tous unanimement disent que ce nouveau dispositif visant à plafonner les loyers, quel que soit le profil de bien c’est-à-dire la situation, l’arrondissement, l’étage, la vue, en se basant uniquement sur la surface louée, entraîne la démission de nombreux propriétaires qui perçoivent avec beaucoup d’injustice ce nouveau dispositif et n’hésitent pas à l’associer à la loi 48… Pour Jérôme Dannay de l’agence La Tour immobilier : « Ce dispositif, au lieu de favoriser la location va conduire les investisseurs privés à donner congés à leur locataire en fin de bail afin de se séparer de leur bien immobilier, ne se jugeant plus maître de la situation. Le parc locatif va donc au lieu d’augmenter, irrémédiablement se réduire encore ». Par ailleurs, et même si l’objectif de rendre plus accessible la location au plus grand nombre est tout à fait honorable, ce dispositif bypass délibérément les honoraires des agences immobilières. Pour Hervé Saint Hilaire de Saint Hilaire Immobilier « cette suppression des honoraires locataires engendre tout simplement la suppression du service location, ce qui n’est franchement pas une grande avancée». Emmanuel de Poulpiquet, Daniel Féau Marais constate « que face à cette mesure, les investisseurs privés se tournent d’ores et déjà vers l’immobilier commercial. Nombreuses sont les demandes d’achats portant sur des locaux commerciaux (murs de boutique) au lieu de studio ou 2 pièces dans le centre de Paris »

Selon Thierry Maupas, responsable du Développement réseau de Wall-Market.com « si ce qui est annoncé se confirme, nombre de locataires du parc immobilier privé parisien risquent de recevoir un congé pour vente à l'expiration de leur bail. Non seulement congédiés de leurs appartements, ces locataires feront face à une offre locative réduite. Renforçant par la même l'injustice entre les locataires du parc privé et ceux bénéficiant de logements sociaux du parc immobilier public de la ville de Paris ».

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?