AccueilVie des entreprisesLe Département promeut l'implantation d'entreprises japonaises

Le Département promeut l'implantation d'entreprises japonaises

Le président du Département, Patrick Septiers, s'est rendu dernièrement au Japon pour « renforcer les liens et conforter la coopération avec le département du Hyogo ».
Le Département promeut l'implantation d'entreprises japonaises
© DR

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

Après la signature en décembre dernier d'une convention de partenariat avec la ville chinoise de Penghzou, le Département a souhaité relancer ses accords de coopération avec le Japon et plus précisément le département du Hyogo. Ce jumelage est en place depuis 28 ans et s'est notamment traduit par des échanges d'étudiants entre des universités japonaises et seine-et-marnaises.

Lors de ce déplacement, Patrick Septiers s'est entretenu avec le gouverneur du Hyogo, Toshizo Ido. Selon le Département, la discussion a principalement porté sur le tourisme et l'économie, les deux responsables ayant principalement évoqué les opportunités d'implantation d'entreprises japonaises en Seine-et-Marne ou d'ouverture du marché japonais à des entreprises seine-et-marnaises. Les deux territoires possèdent en effet des filières économiques communes, « qui sont autant d'axes forts de développement conjoint : l'agriculture, la ville durable et les mobilités ».

C'est depuis 2015 que la volonté de renforcer les liens avec le département du Hyogo s'est manifestée, avec la visite en Seine-et-Marne du gouverneur Toshizo Ido en juillet de cette même année. Le président du Département, accompagné de Sandrine Sosinski, conseillère départementale déléguée en charge du rayonnement international, a aussi pu rencontrer des membres de la Hyogo International Association, des élus et représentants de l'agence de développement touristique du Hyogo et le vice-président de l'université de Kobe. Patrick Septiers a par ailleurs eu l'occasion de visiter une usine du groupe Kawasaki et de découvrir plusieurs richesses du patrimoine local.

Selon le Département, des projets de jumelage pourraient voir le jour en matière touristique, entre des châteaux seine-et-marnais et japonais. À ce titre, une exposition de photos de lieux impressionnistes devrait prochainement faire étape à Kobe. Il a été également question de la création d'un événement autour de la gastronomie.

« La Seine-et-Marne et le Hyogo ont de nombreux points communs », souligne Patrick Septiers. « Leurs entreprises sont dynamiques et innovantes. Tous deux sont dotés d'un riche patrimoine et sont reconnus pour leurs produits d'excellence. L'un et l'autre sont dépeints comme un “Japon miniature” ou “une petite France” ! Et chacun porte une forte volonté à renforcer ses liens à l'international », précise Patrick Septiers, qui souhaite « renforcer l'identité seine-et-marnaise » et lui « redonner toute la place qu'elle mérite en Île-de-France ». « L'attractivité et le rayonnement de la Seine-et-Marne dépendent aussi de ses relations avec d'autres pays », conclut-il.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?