AccueilActualitéLe Département pour un nouveau lycée de Fontenay-Trésigny

Le Département pour un nouveau lycée de Fontenay-Trésigny

Alors que la Région a d'ores et déjà dévoilé le projet de rapport sur la révision de son Programme prévisionnel d'investissement (PPI) des lycées d'Île-de-France, Jean-Jacques Barbaux, président du Département de Seine-et-Marne, réaffirme l'impérieuse nécessité que constitue la construction d'un lycée d'enseignement polyvalent à Fontenay-Trésigny.
Le Département pour un nouveau lycée de Fontenay-Trésigny

Actualité Publié le ,

Deuxième département de France à connaître la plus forte croissance démographique avec une hausse de 13 000 habitants par an, la Seine-et-Marne doit impérativement anticiper ces flux de population et prévoir des infrastructures et équipements publics adaptés.

En ce qui concerne les lycées gérés par la Région, en 2015, 2 500 places manquaient déjà en Seine-et-Marne. Selon les projections des services du Département, ce chiffre devrait monter à 18 000 en 2022.

« Or, les poussées démographiques des villes nouvelles ne peuvent être seules regardées pour justifier la localisation d'infrastructures supplémentaires. Dans le secteur plus rural du Val Bréon, ce ne sont pas moins de 460 nouveaux logements qui ont été construits sur la période 2015-2017.

Quand on sait la réalité démographique locale, les sureffectifs que connaît déjà le Lycée la Tour des Dames de Rozay-en-Brie, les 15 salles préfabriquées qui ont dû être installées... on comprend mieux l'urgence.
Quand on y ajoute la réalité économique du secteur, les projets d'implantation d'entreprises grandement favorisés par une politique locale ambitieuse, on comprend mieux l'impérieuse nécessité de proposer des formations en lien avec les bassins d'emplois existants sur le secteur », explique Jean-Jacques Barbaux.

Si ce dernier se réjouit de l'annonce de deux nouveaux lycées dans le département à l'horizon 2025, il s'inquiète de l'insuffisance de l'offre à terme. Il a sollicité un entretien avec Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, afin de défendre un projet déterminant pour le territoire de Fontenay-Trésigny.

« Je suis résolu à ce que le rapport tel qu'il est présenté actuellement soit amendé avant d'être voté à la Région », précise-t-il.

Contribution du Conseil départemental au PPI lycées


© lyceebossuet-meaux.fr

L'assemblée départementale a approuvé, en séance publique du 3 février dernier, sa contribution au PPI des lycées de la Région Île-de-France pour des projets de travaux dans huit lycées seine-et-marnais.

Pour répondre à la dynamique démographique et garantir des équipements de qualité, le Département proposait ainsi que soit prévus la construction de trois lycées neuf : un dans le secteur 4 de Marne-la-Vallée de 1 200 places, un autre à Villeparisis et le dernier à Fontenay-Trésigny.

Il prévoyait en outre l'extension de cinq autres lycées à Fontainebleau, Nangis, Meaux, Cesson et Thorigny-sur-Marne.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?