Fermer la publicité
Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

Le Département lance un chantier expérimental de route verte

le - - Territoires - Collectivité

Le Département lance un chantier expérimental de route verte
© DR - Le Département expérimente un procédé d'Eiffage Route sur la RD 96.

Expérimenté sur une portion de la RD 96 entre Coutevroult et Villeneuve-le-Comte, ce procédé expérimental, baptisé Recytal-ARM, est fabriqué à partir de produits végétaux biosourcés et renouvelables.

C'est Eiffage Route qui propose ce procédé écologique nommé Recytal. Il consiste à retraiter la couche de roulement en place avec l'apport d'un liant végétal à base de résine de résidu de pin, sans ajout de bitume. Il n'est donc pas nécessaire de recourir à une ressource d'origine pétrochimique. La chaussée existante est réemployée à 100 %. Ainsi, les ressources naturelles non renouvelables sont préservées et la production de déchets de chantier est nulle. " C'est toute l'ambition du Département d'investir dans des projets d'aménagement de territoire plus respectueux de l'environnement et portés par notre marque de territoire, souligne Patrick Septiers, président du Département. Ce test réalisé sur 1 km impulsera, je l'espère, une dynamique nouvelle dans les procédés d'entretien et de retraitement du réseau routier du
département
".

Dans le détail, la route abimée est rabottée sur 8 cm de profondeur, avant l'ajout de la résine de pin (elle-même déchet de la sylviculture) pour agglomérer l'ensemble. Autre avantage pour l'environnement, le chantier nécessite 80 camions de moins sur la route. Ce procédé dit "à froid" évite également de générer trop de nuisances pour les usagers de la route, le chantier étant deux fois plus rapide. Toutefois, la résistance de ce bitume vert est moindre. Pour ne pas trop abîmer la chaussée, la limite est fixée à 200 poids lourds par jour. Cette technique n'est donc pas applicables aux grands axes routiers, mais son prix est identique au procédé habituel.

Par ailleurs, la portion de route verte est accolée à du bitume classique pour permettre d'évaluer la formule. Si elle satisfait le Département, d'autres chantiers pourront y avoir recours dès l'année prochaine.

4320 km de route

Sur 2020, c'est plus de 60 millions d'euros qui sont consacrés à la construction et à l'entretien des routes par le Département. Cet été, de nombreux travaux sont programmés : 38 chantiers d'entretien et de renouvellement de chaussées, 28 chantiers d'enduits superficiels (soit une surface de 525 000 m2), deux stations de covoiturage en cours de réalisation, neuf ponts rénovés, deux giratoires à créer. Avec 4320 km, la Seine‐et‐Marne dispose du réseau routier départemental le plus important d'Île‐de‐France.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer