AccueilInfos régionLe département déroule son programme

Le département déroule son programme

Mardi dernier, les élus du Département, ré­unis en commission permanente, ont acté quelque 22 rapports. La sécurité, la solida­rité, le patrimoine ou encore le covoiturage étaient à l'ordre du jour.
Le département déroule son programme
© Département 77 - Lors de cette même journée, Arnaud de Belenet a perdu sa vice-présidence départementale./

TerritoiresInfos région Publié le ,

S'agissant d'abord de la sécu­rité aux abords des collèges, deux conventions départe­mentales ont été approu­vées pour un montant total de 18 105€. Les élus avaient en effet acté, en novembre dernier, le financement des créations ou extensions du réseau de vidéosurveillance aux abords des collèges, ré­alisées par les communes ou les intercommunalités. Brie-Comte-Robert est concer­née, pour l'installation de trois caméras aux abords des collèges Arthur Chaussy et Georges Brassens, ainsi que la ville de Fontenay-Trésigny pour l'installation de deux caméras aux abords du col­lège Stéphane Mallarmé.

Le volet solidarité s'est porté sur le Centre Hospitalier Sud Seine-et-Marne, qui a été doté d'une subvention de 1 800 000 € pour la construc­tion d'un bâtiment d'éta­blissement d'hébergement pour personnes âgées dé­pendantes (EHPAD) de 120 lits sur le site de l'Hôpital de Fontainebleau. La construc­tion de ce nouveau bâtiment d'EHPAD de 120 lits est esti­mée à 11 303 476 euros. Ce projet s'inscrit dans un pro­gramme de reconstruction et de restructuration des bâtiments d'EHPAD, engagé en 2015 par l'hôpital de Fon­tainebleau, et aujourd'hui re­pris par le Centre Hospitalier Sud Seine-et-Marne.

La mobilité a également occupé la commission per­manente, qui a prévu l'ins­tallation d'une station mul­timodale de covoiturage d'intérêt départemental à Marolles-sur-Seine. Elle com­prendra 33 places de covoi­turage dont 3 réservées aux personnes à mobilité réduite et 4 box individuels pour vé­los. La création de cette sta­tion est estimée à 170 400 € TTC et sera subventionnée par la Région Île-de-France à hauteur de 49 500 €.

Concernant le plan départe­mental de l'eau, les élus ont accordé des subventions à hauteur 1 453 000 € pour 38 nouvelles opérations. A ce titre, on signalera, no­tamment, la poursuite de la création des réseaux d'assai­nissement dans la commune de Bussy-Saint-Martin portée par la Communauté d'agglo­mération (CA) de Marne-et- Gondoire, et l'extension du réseau d'assainissement des eaux usées sur la commune de Courtry portée par la CA Paris Vallée de la Marne et sur la commune de Coupvray portée par Val d'Europe Ag­glomération.

Enfin, quatre projets visant à valoriser le patrimoine Seine-et-Marnais ont reçu 20 405 € de subventions : l'église Saint-Germain-d'Auxerre à Marles-en-Brie pour la res­tauration du Christ en croix ; l'église Saint-Aspais à Melun, pour la restauration d'une dalle funéraire dite « Dalle­funéraire de Raoult » ; l'église Notre-Dame de l'Assomption à Barbey pour la restaura­tion du tableau « Saint Loup portant la croix ; et l'église Saint-Martin à Sourdun pour la restauration de la statue de Saint Nicolas.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?