AccueilActualitéLe Département défend ses ZEP

Le Département défend ses ZEP

Plus d'un millier de professeurs ont manifesté le 27 novembre pour défendre leurs zones d'éducation prioritaires « ZEP », dont beaucoup de Seine-et-marnais. Pour les soutenir, Vincent Eblé, le président du Département, a quant-à-lui, adressé une lettre à la ministre de l'Éducation nationale.
Le Département défend ses ZEP

Actualité Publié le ,

Vincent Eblé fait part à Najat-Vallaud-Belkacem, la ministre de l’Éducation nationale, de ses « vives réserves » sur le projet de nouvelles zones d’éducation prioritaires. « Si je me réjouis de cette consultation des acteurs locaux, je tiens cependant à vous indiquer que cette proposition d'ajustement partiel n'est pas à la hauteur des enjeux éducatifs seine-et-marnais. C'est pourquoi, vous le comprendrez, je me refuse à une alternative qui conduirait à déshabiller un collège jusqu'ici aidé au regard des difficultés de ses élèves pour en doter un autres connaissant une situation tout aussi complexe. »

La semaine dernière, de nombreux enseignants évincés de la carte de l’éducation prioritaire (ex-ZEP), présentée à la mi-novembre par le rectorat ont manifesté à Paris. Parmi eux, de nombreux professeurs exerçant dans le sud de la Seine-et-Marne qui revendiquaient un besoin d’aides pour des établissements ruraux et sensibles. Une délégation a été reçue au ministère de l’Education nationale.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 octobre 2022

Journal du01 octobre 2022

Journal du 24 septembre 2022

Journal du24 septembre 2022

Journal du 17 septembre 2022

Journal du17 septembre 2022

Journal du 10 septembre 2022

Journal du10 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?