Fermer la publicité
Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

Le cri d'alarme des organisations de restaurateurs

le - - Économie - Vie des entreprises

Le cri d'alarme des organisations de restaurateurs
@ Adobe Stock

Le chiffre fait froid dans le dos. Hôtels, cafés, restaurants et discothèques : deux établissements sur trois pourraient disparaître en raison de la crise sanitaire, selon une enquête réalisée récemment par les quatre organisations professionnelles représentatives du secteur (GNC, GNI, UMIH et SNRTC).

A la question « Craignez-vous que cette deuxième fermeture administrative puisse condamner votre établissement ? », la réponse a été positive à 65, 8 %.

D'autre part, les professionnels estiment que les priorités du gouvernement doivent concerner l'exonération des charges sociales patronales pour toute l'année (76, 5 %), l'indemnisation du chef d'entreprise qui ne bénéficie pas du chômage partiel (55 %), des loyers (55 % également) et des assurances (53 %) pendant les périodes de confinement. La prise en charge des congés payés acquis par les salariés en chômage partiel (42 %) et l'accès au fonds de solidarité pour toutes les entreprises (28%) constituent les autres requêtes. « Cette perspective de fermetures est inacceptable, alertent les organisations professionnelles. L'Etat doit soutenir nos professionnels empêchés de travailler avec des mesures aussi fortes qu'indispensables et urgentes.»




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer