AccueilActualitéLe Congrès des Départements de France au Futuroscope

Le Congrès des Départements de France au Futuroscope

Dominique Bussereau, président de l'Assemblée des Départements de France et Bruno Belin, président du Département de la Vienne, ont accueilli le 86e Congrès des Départements de France du 5 au 7 octobre dernier au Futuroscope à Poitiers, site emblématique imaginé par René Monory il y a 30 ans et qui conjugue sur sa Technopole, tourisme, formation, nouvelles technologies et innovation.
Le Congrès des Départements de France au Futuroscope

Actualité Publié le ,

A quelques mois seulement de l'élection présidentielle, ce rendez-vous des élus de nos départements a eu du succès. « Les Départements affirment leurs propositions pour une nouvelle organisation des politiques de solidarité et leurs projets pour une architecture institutionnelle plus efficace », selon Dominique Bussereau, applaudi lors de la conférence d'ouverture du congrès.

Pour Bruno Belin, ce Congrès était l'occasion de présenter les visions que la Vienne a pu dégager d'un travail de près d'un an dans le cadre des Etats Généraux de la Ruralité organisés par le Département pour trouver des solutions innovantes et concrètes pour l'avenir des territoires ruraux. Le département de la Vienne y a ainsi exposé son Livre Blanc avant de le livrer aux candidats aux élections à venir.

Temps propice à la réflexion pour proposer de nouvelles solutions, ce congrès s'est penché sur de nombreuses problématiques telles que la ruralité, la solidarité, la santé et la gouvernance décentralisée.

Comment déployer des politiques de solidarité en conciliant équilibre budgétaire et justice sociale ? 
Comment articuler les politiques publiques départementales dans un cadre institutionnel rénové ? 
Comment proposer un véritable aménagement territorial au service de la ruralité ?

Lors du premier grand rendez-vous du congrès, mercredi après-midi, une poignée de présidents de Départements ruraux sont venus partager leur retour d'expérience. Lors de cette conférence, intitulée « Quelles visions de la ruralité en 2025 ? », a été mis en avant l'exemple de la Vienne, département du Futuroscope, qui a lancé des Etats généraux de la Ruralité depuis octobre 2015.

Cette démarche des États Généraux de la Ruralité s'est attachée à écouter, partager et imaginer l'avenir des territoires ruraux de la Vienne pendant une année. Ateliers créatifs, entretiens et tables rondes ont produit des idées. Le Livre Blanc, qui rend compte de ce travail est l'étape qui doit permettre de poursuivre de façon opérationnelle sur le terrain.

Pour Maurice Leroy, ancien ministre de la Ville et président du Conseil départemental de Loir-et-Cher, qui salue cet exercice, « en France, on n'expérimente pas assez ! ».

© departements.fr

La présidente de la Creuse, Valérie Simonet, estime quant à elle que les élus locaux, comme elle, « sont tous en période de grand bouleversement et craignent que les réformes apportent de la suradministration plutôt que des projets ».

Tous ces élus de territoires ruraux souffrent de nombreux problèmes comme l'isolement et le manque de moyens matériels, humains et financiers pour effectuer leur mission comme ils le voudraient. Toutefois, ils sont fiers de tout faire pour valoriser les produits locaux, les circuits courts, leur agriculture et leur terroir. En outre, ils essayent de mettre en avant l'intergénérationnalité et le vivre ensemble.

Gérard-François Dumont, recteur, géographe et professeur à la Sorbonne, a ensuite donné son éclairage et sa vision de la ruralité à l'auditoire.

Après deux jours et demi de débats et de réflexions nourries, le Congrès des Départements de France a été conclu par le ministre de l'Aménagement du Territoire, de la Ruralité et des Collectivités Territoriales, Jean-Michel Baylet.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?