AccueilActualitéLe congé paternité passe de 11 à 25 jours au 1er juillet

Le congé paternité passe de 11 à 25 jours au 1er juillet

Les règles applicables aux congés de paternité, de naissance et d'adoption changent.
Le congé paternité passe de 11 à 25 jours au 1er juillet
© Adobe Stock

Actualité Publié le ,

La durée de ces congés est allongée de 11 à 25 jours à partir du jeudi 1er juillet et ils pourront être pris jusqu'à six mois après la naissance. Quel que soit son contrat de travail ou son ancienneté dans l'entreprise, tout papa est concerné. Pour la naissance de jumeaux, cette durée passe à 32 jours.

L'employeur sera dans l'obligation d'accorder un congé de sept jours au jeune parent immédiatement à la naissance de l'enfant. Le solde restant (21 ou 28 selon le nombre de naissances) pourra être pris plus tard par le salarié. Celui-ci devra informer son employeur de la date prévisionnelle d'accouchement au moins un mois à l'avance. Par ailleurs, le salarié en congé paternité pourra prétendre aux indemnités journalières de paternité pour toute la durée du congé. Leur montant reste inchangé.

Enfin, que ce soit avant ou après le 1er juillet, le parent peut démissionner pendant son congé paternité. En revanche, il ne peut pas être licencié, sauf en cas de faute grave.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?