Fermer la publicité
Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

Le concours Reprendre et Réussir a distribué ses lauriers

le - - Économie - Vie des entreprises

Le concours Reprendre et Réussir a distribué ses lauriers
© DR

Trois entrepreneurs ont été désignés lauréats de la 13e édition du concours Reprendre et Réussir en Seine-et-Marne, organisée récemment par la CCI à Serris.

Nizar Alachbili a été récompensé pour la société Armide-Groupe Ténor, située à Serris, qui regroupe 170 salariés (dont 60 chez Armide). Cette société est spécialisée dans l'intégration de progiciel de gestion à destination des PME-PMI de 30 à 500 salariés. Nizar Alachbili avait effectué sa première expérience professionnelle au sein de la société Aramide, en 2001, qui comprenait 3 personnes dont un salarié. Le repreneur a ensuite quitté l'entreprise pour créer sa propre structure de transformation numérique à l'international, avant de retourner en France en 2012. C'est après une mission de six mois en développement commercial que les propriétaires d'Armide ont proposé à leur ancien collaborateur de reprendre leur société. Si le groupe a enregistré 7 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2018, il vise 10 millions d'euros pour 2020-2021, en comptant sur sa croissance organique.

Alexandre Aufradet a de son côté repris le commerce de ses parents, la Boucherie-Charcuterie Aufradet, qui emploie 12 salariés à Nemours. Après un apprentissage en charcuterie, Alexandre Aufradet a travaillé durant 12 ans au sein de l'affaire familiale. Il a finalement décidé de reprendre la structure à 28 ans. Près de 90 % de la charcuterie vendue est préparée sur place, le laboratoire de fabrication ayant été agrandi et entièrement refait. Un site web sera développé pour faire d'e-commerce sur place ou à la livraison. Le commerce a par ailleurs développé des partenariats seine-et-marnais pour toutes ses viandes (le porc avec la ferme Courtois, la volaille avec la ferme Ça roule ma poule d'Égreville, l'agneau bio avec la ferme de Châtenoy et le boeuf, bientôt, avec la ferme de la Recette à Échouboulains).

Jérôme Rigaux a été désigné lauréat pour la reprise du Camping de l'Île de Boulancourt, qui emploie 2,5 salariés. Ce diplômé d'école de commerce a débuté sa carrière dans la grande distribution, avant de rejoindre le secteur bancaire. La crise financière l'ayant contraint à changer de voie, Jérôme Rigaux s'est vu proposer de reprendre un camping. Son choix s'est porté sur celui de l'Île de Boulancourt, qui a fait l'objet d'une reprise il y a six ans. Le site bénéficie d'un potentiel de développement important, grâce à la proximité de la forêt de Fontainebleau (prisée pour l'escalade, la randonnée…). Positionnée comme un camping indépendant, familial et écologique, cette structure forte de trois étoiles recherche d'abord la qualité.

Les lauréats se sont vus remettre une dotation composée d'une campagne médiatique (presse locale, vidéo promotionnelle…) et de prestation offertes par les parrains du concours.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer