AccueilÉconomieVie des entreprisesLe Closet et ReFUNK prônent le textile durable

Le Closet et ReFUNK prônent le textile durable

Pionnier de la location de vêtements féminins basé à Moissy-Cramayel, Le Closet s’est associé à ReFUNK, le spécialiste du surcyclage, pour augmenter la durée de vie de ses articles.
Le Closet, acteur de l’économie circulaire, a décidé de confier à ReFUNK, spécialiste du surcyclage, les pièces de son catalogue ne pouvant pas réintégrer le cycle de location.
© DR - Le Closet, acteur de l’économie circulaire, a décidé de confier à ReFUNK, spécialiste du surcyclage, les pièces de son catalogue ne pouvant pas réintégrer le cycle de location.

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

À travers son service de location de vêtements féminins, Le Closet promeut une mode plus durable et une consommation plus raisonnée, en proposant à ses 12 000 abonnées un vestiaire collectif. Pour leur assurer des vêtements en parfait état, l’entreprise de Moissy-Cramayel procède à un contrôle de qualité entre chaque location et a mis en place au sein de son entrepôt des processus de retouche et de détachage. Mais si 20 % du flux quotidien bénéficient de ces solutions, 1 % est trop abîmé pour être remis en stock.

C’est pour cette raison que Le Closet, acteur de l’économie circulaire, a décidé de confier à ReFUNK, spécialiste du surcyclage, les pièces de son catalogue ne pouvant pas réintégrer le cycle de location. Le but de ce partenariat est d’offrir une deuxième vie à ces vêtements, de lutter contre le gaspillage (plus de 65 % des 680 000 tonnes de textiles jetées chaque année ne sont pas valorisées) et d’instaurer ainsi un cycle vertueux.

« Réduire au maximum notre impact »

« Jeter n’a jamais été une option pour nous. On a toujours eu pour ambition de réduire au maximum notre impact environnemental. Il était donc indispensable de trouver une solution durable aux vêtements », explique Ralph Mansour, cofondateur et directeur du Closet. Dans le cadre de ce partenariat, ReFUNK a ainsi pris en charge, fin novembre, 500 pulls abîmés. Certains ont déjà été revalorisés et transformés en pulls, gants, mitaines et autres accessoires. « Le Closet est une des premières entreprises à nous faire confiance. Avec nos designers, nous avons hâte de faire découvrir notre future collection 100 % sur-cyclée, à partir de ces belles matières », se réjouit Samia Boukbir, fondatrice de ReFUNK.

Depuis sa création en 2014, Le Closet participe à la construction d’un avenir meilleur pour l’industrie textile, la sixième la plus polluante selon The Eco Expert. En proposant à ses abonnées de renouveler leur garde-robe sans acheter de nouvelles pièces (chaque vêtement est loué en moyenne par 17 personnes qui le portent 1,5 fois), il leur permet de se faire plaisir tout en minimisant leur empreinte carbone. Selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), les utilisatrices du Closet réduisent de 30 % leurs achats de vêtements neufs.

Partager :
Articles similaires
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 janvier 2023

Journal du28 janvier 2023

Journal du 21 janvier 2023

Journal du21 janvier 2023

Journal du 14 janvier 2023

Journal du14 janvier 2023

Journal du 07 janvier 2023

Journal du07 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?