AccueilArt de vivreLoisirs & CultureLe canal de l’Ourcq a 200 ans
Environnement

Le canal de l’Ourcq a 200 ans

Création napoléonienne et long de près de 90 km, le canal de l’Ourcq a fêté son bicentenaire en 2022. Il longe plusieurs communes de Seine-et-Marne.
Napoléon signe, en 1802, le décret annonçant l’ouverture d’un canal de dérivation de la rivière de l’Ourcq et confie le chantier au scientifique Pierre Simon Girard.
© Adobe Stock - Napoléon signe, en 1802, le décret annonçant l’ouverture d’un canal de dérivation de la rivière de l’Ourcq et confie le chantier au scientifique Pierre Simon Girard.

Art de vivreLoisirs & Culture Publié le ,

Si l’idée de créer un tel canal date du XVIe siècle, c’est finalement Napoléon Bonaparte qui s’est emparé du sujet en 1801. Premier consul et pas encore empereur, il nourrit déjà de grandes ambitions pour Paris. « Je veux faire de Paris la plus belle capitale du monde », confie t-il à Jean-Antoine Chaptal, son ministre de l’Intérieur. Ce dernier lui répond : « Donnez lui de l’eau ! ». Il lui conseille de relier la rivière à la capitale, pour approvisionner Paris en eau potable et en marchandises (bois de chauffage, céréales…) via un canal. Ce sera le canal de l’Ourcq.

Séduit, Napoléon signe, un an plus tard, en 1802, le décret annonçant l’ouverture d’un canal de dérivation de la rivière de l’Ourcq et confie le chantier au scientifique Pierre Simon Girard. La construction de ce projet colossal peut débuter. Elle s’achèvera en 1822.

Terminus à Mary-sur-Marne

Aujourd’hui, le canal appartient à la Ville de Paris et remplit toujours ses deux fonctions (transport et alimentation en eau). Environ 200 000 m3 transitent chaque jour via les canaux. Situées à Villers les Rigault et à Trilbardou, en Seine-et-Marne, deux usines élévatoires font partie intégrante du réseau d’alimentation et ont longtemps servi à pomper l’eau de la Marne pour alimenter le canal. Seule, celle de Trilbardou est encore utilisée actuellement avec sa grande roue à aube (11 m de diamètre) créée par Alphonse Sagebien et classée aux Monuments historiques. Cette roue permet de relever environ
3 700 litres à chaque tour.

Randonnées à pied, à vélo ou sur l’eau : le canal, long de près de 87 km environ, offre une grande variété de loisirs. Les paysages, urbains ou bucoliques, proposent de vrais moments de détente, au fil des territoires traversés. Il est ainsi possible d’enfourcher sa bicyclette sur la piste cyclable depuis Claye Souilly, en Seine-et-Marne, jusqu’à Paris, de se laisser porter par le courant lors d’une promenade en bateau ou bien de flâner sur les chemins de halage. De jolies trouvailles sont d’ailleurs à dénicher à l’Office de tourisme Meaux Marne Ourcq, situé à Meaux. L’Ourcq achève sa course en Seine-et-Marne à la hauteur du village de Mary-sur-Marne. Ensuite, la rivière se jette dans la Marne.

Office de tourisme Meaux Marne Ourcq :
5 place Charles de Gaulle, Meaux.
Renseignements :
www.tourismepaysdemeaux.com
ou 06 88 60 66 19.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 janvier 2023

Journal du28 janvier 2023

Journal du 21 janvier 2023

Journal du21 janvier 2023

Journal du 14 janvier 2023

Journal du14 janvier 2023

Journal du 07 janvier 2023

Journal du07 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?