Fermer la publicité
Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

Le Camping de l'Île de Boulancourt

le - - Économie - Vie des entreprises

Le Camping de l'Île de Boulancourt
@ DR

Lauréat 2019 du concours “Reprendre & Réussir en Seine-et-Marne“, Jérôme Rigaux revient sur son parcours et la reprise d'entreprise du Camping de l'Île de Boulancourt.

Diplômé d'une école de commerce d'Amiens, Jérôme Rigaux commence sa carrière professionnelle dans la grande distribution, en tant que chef de rayon, puis de responsable d'exploitation chez Décathlon. Il se dirige ensuite vers le secteur bancaire à un poste de chargé d'affaires en épargne salariale (participation, intéressement, indemnités de fin de carrière...), puis de chargé d'affaires entreprises au CIC à Soissons. Il rejoint enfin une banque spécialisée dans les collectivités locales Dexia. La crise financière de 2008 et un deuxième plan social le contraignent à envisager un changement.

« Cela a été une bonne chose car j'avais toujours dit que je finirais pas ma carrière en tant que salarié, mais en développant mes compétences pour avoir ma propre activité. » À l'occasion d'un bilan de compétences, deux projets de reconversion professionnelle se présentent à lui. L'un des deux porte sur le rachat d'un fonds de commerce à travers la reprise d'un camping. « Quand le deuxième plan social est sorti, j'étais prêt. J'avais déjà identifié la cible et négocié les conditions d'achat et de reprise » souffle ce passionné de camping.

« Je suis un campeur dans l'âme. Je connaissais les attentes clients. J'ai une formation en école de commerce. Je maîtrise la relation commerciale, ainsi que la gestion financière et le business plan. Au niveau commercial, il y a des similitudes avec Décathlon dont les techniques me servent encore aujourd'hui. J'avais repéré ce camping situé en région parisienne, avec un chiffre d'affaires et des clients fidèles, deux éléments importants pour moi qui m'ont permis de gagner de l'argent rapidement et de remplacer des équipements vieillissants. »
Jérôme Rigaux investit beaucoup pour renouveler le parc locatif et être au top dans le digital. « Nous sommes proches de la forêt de Fontainebleau, propice à l'escalade et à la randonnée. Un potentiel de développement important. Notre clientèle est principalement étrangère. »
Depuis la reprise en 2013, le gérant dresse le constat : « Notre secteur investit beaucoup chaque année. Nous avons peu de personnels, donc la rentabilité est au rendez-vous. En moyenne les campings investissent 20% de leur chiffre d'affaires dans l'amélioration et le renouvellement des équipements. »

Le chef d'entreprise oriente le camping vers l'écologie, l'axe principal de sa stratégie : « Nous faisons des investissements bons pour l'écologie comme la gestion de l'eau. Cette année, nous avons changé tous les robinets du parc, pour les équiper d'un débit de trois litres d'eau à la minute, pour une économie de 170 m3 cette année. Nous avons mis en place des bacs de compostage. Les étrangers sont très réactifs. Au niveau du tri sélectif, nous sensibilisons nos clients à l'aide d'un dépliant que nous avons édité. Nous allons également refaire nos deux systèmes d'épuration en fin 2020 et 2022 en phyto-épuration avant d'autres projets importants pour les JO de Paris... »




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer