AccueilÉconomieVie des entreprisesLe BTP vante les mérites du “chantier responsable”

Le BTP vante les mérites du “chantier responsable”

Les trois fédérations franciliennes du Bâtiment vont s'appuyer sur cet outil d'accompagnement méthodologique, afin de réduire les déchets.
Le BTP vante les mérites du “chantier responsable”
@ Adobe Stock

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

46 millions de tonnes par an. Le secteur du Bâtiment et des travaux publics (BTP) est un gros « producteur » de déchets. Rien qu'en Île-de-France, 10 millions de tonnes sont générées chaque année. Leur élimination coûte annuellement entre 1,2 et 2,4 milliards d'euros (soit 2 à 4 % du chiffre d'affaires du secteur).

Pour lutter contre cette gabegie, les trois fédérations franciliennes ont décidé de s'unir et d'agir. En collaboration avec l'Association régionale de traitement et d'élimination des déchets (Arted) et l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), elles ont créé un nouveau concept : le « chantier responsable ». Cet outil va accompagner dix chantiers ouverts en Île-de-France (dont trois en Seine-et-Marne) et s'adressera à des maîtres d'ouvrage (publics ou privés) souhaitant s'engager dans une opération de construction, de réhabilitation ou de rénovation respectueuse de l'environnement. Les objectifs ? Améliorer la tenue et la sécurité des chantiers, optimiser la gestion des déchets et réduire les nuisances.

Pour espérer les atteindre, les maîtres d'ouvrage seront suivis pendant toute la durée des travaux par l'Arted et par un bureau d'étude spécialisé dans la gestion des déchets et dans la réduction des nuisances. Ils seront également dotés d'un kit de communication, afin de mettre en avant l'implication et la mobilisation de tous les acteurs, qui contribueront à la réalisation de ces opérations vertueuses. Président de l'Arted, Jean Paul Charpentier justifie cette démarche : « La montée en puissance des enjeux environnementaux doit inciter tous les acteurs du Bâtiment à s'impliquer au service de l'économie circulaire. Notre rôle est de les accompagner vers des pratiques encore plus vertueuses. »

Pour les maîtres d'ouvrage, les bénéfices attendus sont multiples : gain économique grâce à la mise en œuvre de bonnes pratiques sur le chantier, progrès environnemental, intérêt sociétal avec la sensibilisation de tous les acteurs ou encore montée en compétence grâce au suivi des chantiers par un consultant.

Pour participer à cette opération, les maîtres d'ouvrage doivent répondre au formulaire de candidature présenté dans l'Appel à manifestation d'intérêt (AMI) et disponible auprès de la FFB Île-de-France Est. Ils ont jusqu'au 30 avril pour déposer leur dossier.

Inscription : fourcinl@77.ffbatiment.fr

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?