Fermer la publicité
Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

Le 2e tour des élections reporté

le - - Territoires - Collectivité

Le 2e tour des élections reporté
@ DR

Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur, a précisé dans son discours post-confinement les mesures prises suite au report du second tour des élections municipales.

« Le premier tour a permis d'élire les conseillers municipaux de plus de 30 000 communes, représentant 65 % des 43 millions d'électeurs que compte notre pays. L'organisation remarquable mise en place (va permettre que les conseils municipaux désignent 30 000 maires. Les élections qui ont été conclusives à l'issue du premier tour sont acquises », a déclaré Christophe Castaner.

Et de poursuivre : « Nul ne comprendrait, en effet, que les résultats réguliers d'élections organisées conformément aux lois de la République, et qui ont permis de pourvoir à l'issue du premier tour les conseils municipaux, soient remis en cause. Toutefois, pour environ 5 000 communes, les résultats du premier tour exigent l'organisation d'un second tour de scrutin. Pour ces communes, un second tour doit être organisé. Et il le sera. Le président de la République a indiqué que les expertises scientifiques sollicitées conduisaient à reporter l'organisation du second tour, dans les 5 000 communes où sa tenue est nécessaire ».

De son côté, la préfecture a indiqué que la date de dépôt des candidatures pour le second tour allait être déterminée ultérieurement. Aussi, l'échéance prévue (le 17 mars dernier) n'a pas été appliquée. La préfecture précise que les candidats n'auront pas à déposer leurs déclarations de candidatures. En effet, le délai pour déposer les candidatures sera repoussé par le projet de loi.

Aussi, deux textes seront pris afin de tenir compte de la situation sanitaire exceptionnelle et d'organiser le second tour des élections municipales et communautaires dans les communes où il devait se tenir. Un décret pris en Conseil des ministres doit permettre la convocation des électeurs pour le second tour des élections municipales et communautaires, qui était prévu pour le 22 mars. Un projet de loi, examiné par le Conseil d'Etat et par le Conseil des ministres en milieu de semaine dernière, devait prévoir l'organisation du scrutin à une date ultérieure, au plus tard au mois de juin.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer