AccueilArt de vivreLoisirs & CultureLancement de l'Opération Premières Pages édition 2019

Lancement de l'Opération Premières Pages édition 2019

Inaugurée en 2009 par le ministère de la culture, l'Opération Premières Pages entend réduire les inégalités culturelles en initiant les très jeunes enfants à la lecture et en favorisant la collaboration entre les acteurs du monde du livre et ceux de la petite enfance. Le 6 février dernier avait lieu à la Médiathèque de Larchant le lancement de l'édition 2019 sur le département. Retour sur l'événement.
Lancement de l'Opération Premières Pages édition 2019
© DR

Art de vivreLoisirs & Culture Publié le ,

Le département de Seine-et-Marne, qui se caractérise par ses quelques 20 000 naissances par an, participe à Pemières Pages depuis le début de l'opération. Il accompagne les acteurs du secteur culturel dans la mise en place d'événements qui favorisent l'éveil des enfants à la lecture. Le thématique choisie cette année est l'interculturel, plus précisément, la promotion du bilinguisme par la lecture. Ainsi, avec le concours de la Médiathèque départementale, les bibliothèques rurales, ou les relais d'assistantes maternelles mettent en place des séances de lecture de contes ou d'histoires en plusieurs langues, à l'image de la séance publique qui a eu lieu ce mercredi 6 février en présence de M. Morin, vice-président du service culture et patrimoine au Conseil départemental, Mme Handerson, Vice-présidente du service petite enfance de la communauté de commune du pays de Nemours, et de M. Clavel, directeur de la Médiathèque départementale.

« La lecture est un élément important de la formation de l'enfant, qui lui permet de se projeter dans l'avenir » précise Olivier Morin, « Faire cela dans des milieux ruraux permet de limiter l'écart entre l'offre culturelle dans une ville et ce qui est proposé dans des territoires moins accessibles ».

Les habitants sont par ailleurs conviés à apporter leur concours à l'opération en s'impliquant par la lecture de textes dans leur langue d'origine, quand celle-ci n'est pas le français.

« Le secteur de Nemours a été sélectionné cette année pour représenter le département, du fait de la présence de nombreuses structures culturelles sur son territoire. Nous avons également mis en place un partenariat avec l'hôpital de Nemours pour exporter ce dispositif à destination de publics particuliers, comme les enfants autistes, que la sensibilisation on au livre peut contribuer à aider. », explique Cyrille Clavel.

Après une séance de contes en anglais et des contines animées dynamiquement par les responsables de la médiation jeunesse du secteur, les enfants ont été ravis de profiter d'un goûter bien mérité, une belle manière de stimuler l'intellect dès le plus jeune âge.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?