AccueilActualitéSociétéLagny et Coupvray : des millions d'abeilles décimées
Biodiversité

Lagny et Coupvray : des millions d'abeilles décimées

120 ruches, qui abritaient des millions d’abeilles à Lagny et à Coupvray, ont été attaquées par des frelons asiatiques. Les deux apiculteurs vont devoir reconstituer leur cheptel.
Plus de trois millions d’abeilles ont été tuées dans des ruchers à Lagny-sur-Marne et à Coupvray. Elles ont été victimes d’une attaque massive de frelons asiatiques.
© DR - Plus de trois millions d’abeilles ont été tuées dans des ruchers à Lagny-sur-Marne et à Coupvray. Elles ont été victimes d’une attaque massive de frelons asiatiques.

ActualitéSociété Publié le ,

Il aura suffi de trois semaines pour voir un travail de plus de dix ans anéanti. Le mois dernier, les colonies d’abeilles des apiculteurs Rémi et Nicolas Martin ont été décimées lors d’une attaque massive de frelons asiatiques. Les 120 ruches de leur entreprise “Abeilles etMiel“, situées à Lagny-sur-Marne et à Coupvray, n’ont pas résisté à ce raid rarissime. C’est plus de la moitié du cheptel de Nicolas et Rémi Martin (plus de trois millions d’abeilles) qui a été ainsi détruite.

A l’intérieur des ruches, les frelons asiatiques ont réalisé un véritable carnage, dévorant tout sur leur passage : miel, cire et abeilles, dont ils ont coupé la tête et conservé l’abdomen pour nourrir leurs larves. Les pièges posés par les deux apiculteurs ne se sont finalement pas révélés assez efficaces.

En quête de 30 000 euros

Cette attaque pourrait s’expliquer par les températures extrêmement clémentes observées en septembre et en octobre. Une météo estivale qui a permis aux frelons de rester actifs plus longtemps, alors que l’apparition du froid les freine habituellement.

En guise de riposte, Nicolas et Rémi Martin sont partis à la chasse auxnids de frelons asiatiques. Leurs recherches leur ont permis d’en repérer plusieurs et les services de la Communauté d’agglomération Marne et Gondoire se sont chargés de les détruire.

Mais pour relancer leur activité, les deux apiculteurs vont devoir acheter de nouvelles ruches. 30 000 euros vont devoir être nécessaires selon eux. Pour réunir cette somme, ils ont décidé d’ouvrir une cagnotte en ligne.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 décembre 2022

Journal du03 décembre 2022

Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?