AccueilTerritoiresInfos régionLa téléconsultation connectée, remède aux déserts médicaux
Santé

La téléconsultation connectée, remède aux déserts médicaux

Première région française à subir ce phénomène, l’Île-de-France voit en la e-santé une véritable solution.
La téléconsultation connectée, remède aux déserts médicaux
© Adobe Stock

TerritoiresInfos région Publié le ,

La pénurie de médecins ne concerne pas que nos campagnes. En Île-de-France,
7,5 millions d’habitants sont confrontés à cette problématique (1,7 million n’ont pas de médecin traitant). Actuellement, 62,4 % de la population francilienne doit faire face à une offre de soins insuffisante contre 37 % en 2018. Cette situation préoccupante est due notamment à la baisse constante du nombre de médecins dans notre région depuis une dizaine d’années (3 742 praticiens libéraux en moins, dont 1 821 généralistes).

Face à ce constat, la téléconsultation augmentée apparaît comme une solution. Proposer un accès rapide aux soins de proximité, telle est la mission que s’est fixée Tessan. Créée en 2018 et basée à Neuilly-sur-Seine, cette start-up développe des cabines et des bornes médicales connectées, ainsi que des tables de téléophtalmologie. Au total, 450 cabines ont été installées en France par Tessan, principalement dans les pharmacies. En Île-de-France, ce déploiement se résume à 30 dispositifs de téléconsultation, dont six en Seine-et-Marne : une cabine à Bussy-Saint-Georges, une borne à Lognes, deux à Meaux et une à Coulommiers, ainsi qu’une table de téléophtalmologie à Nanteuil-lès-Meaux. Les habitants peuvent ainsi échanger avec un généraliste en moins de 15 minutes “sans rendez-vous” ou avec un spécialiste dans un délai moyen de sept jours (sur rendez-vous). Chaque point de consultation est référencé sur la plateforme nationale de Tessan et sur Google. Un gain de temps pour les patients, qui peuvent localiser très facilement le médecin le plus proche.

Concrètement, chaque cabine est insonorisée et dispose d’une banquette pouvant accueillir deux à trois personnes, ce qui permet aux pharmaciens d’accompagner les patients qui le souhaitent. Contrairement à une simple téléconsultation vidéo, la cabine augmentée Tessan permet de réaliser 80 % des actes d’une consultation classique grâce à ses sept dispositifs médicaux connectés. Le professionnel de santé peut ainsi prodiguer au patient des soins adaptés. « La téléconsultation est une vraie réponse aux déserts médicaux. Tous nos praticiens sont formés et ils créent autant de liens qu’au cours d’une consultation classique. Selon 84 % de nos patients, la distance n’impacte pas la qualité de la relation », souligne Stéphanie d’Orio, manager régionale chez Tessan.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 décembre 2022

Journal du03 décembre 2022

Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?