AccueilVie des entreprisesLa Sotubema fait rimer Travaux publics et éco-responsabilité

La Sotubema fait rimer Travaux publics et éco-responsabilité

Le respect de l'environnement fait partie de l'ADN de la société depuis de nombreuses années, tant s'agissant des process de production que de la qualité de ses éléments préfabriqués en béton.
La Sotubema fait rimer Travaux publics et éco-responsabilité
© Sotubema

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

Cette entreprise modèle, implantée au sein du village de Coubert depuis 1955, a d'abord été naturellement amenée à limiter les nuisances causées par son activité de par son voisinage. Aussi, depuis une vingtaine d'années, l'eau boueuse dédiée à la fabrication des produits, qui contient notamment des résidus de ciment, est récupérée et recyclée pour être réutilisée. « L'activité générant beaucoup de poussières, nous essayons au maximum de travailler dans des endroits clos. Nous sommes allés très loin dans l'isolement des outils de production pour ne pas gêner notre environnement », explique Arnaud Drapier, directeur commercial, qui précise qu'une nouvelle unité de fabrication est en cours d'installation. « Nous avons un bâtiment imbriqué dans un bâtiment pour éviter toute nuisance sonore », ajoute-t-il.

Au-delà des process de production, la Sotubema mène une réflexion depuis plusieurs années sur les matériaux utilisés. « Nous savons que le béton n'est pas très bon pour l'environnement, alors autant faire en sorte qu'il s'intègre et soit le plus durable possible », souligne le directeur commercial, qui précise que les produits de la Sotubema sont entièrement recyclables. Le label « Béton Vert » atteste de cette volonté. « Nos produits sont les plus chers du marché, mais ils durent entre 20 et 30 ans, contre 5 ans pour nos concurrents. Nous préférons créer des produits qui restent dans le temps », poursuit Arnaud Drapier, qui précise qu'outre les frais qu'elle engendre, la remise en état régulière des bordures nécessite des enrobés, des produits également nocifs pour l'environnement. « Certains industriels intègrent des puces RFID pour la traçabilité du produit dans le temps, mais nous n'avons pas fait ce choix : le jour où vous devez remplacer le produit et que le béton est concassé, personne ne va se préoccuper du devenir des puces et de leurs piles, des éléments certes petits mais tout de même nocifs pour l'environnement ».

Produire de manière écoresponsable et vendre des produits plus respectueux de l'environnement, tel est l'esprit « Béton Vert . « Nous agissons ainsi pour les générations à venir », souligne Arnaud Drapier. La Sotubema a également fait le choix de ne pas utiliser de béton désactivé, eu égard à sa nocivité, et d'introduire des adjuvants moins dangereux pour l'environnement. « Nous essayons d'acheter nos matières premières au plus proche et nous avons repris un site dédié à la préfabrication à Saint-Astier, en Dordogne », ajoute le directeur commercial.

Plus largement, la Sotubema s'est dotée d'une charte RSE. Tous les ans, les cadres de la société se réunissent pour faire état des pratiques déjà mises en place, celles qui ne le sont pas encore, et celles qui deviendront des objectifs prioritaires pour l'année suivante. « Par exemple, nos commerciaux font leurs tournées avec une seule voiture au lieu d'en utiliser deux pour se suivre. Nous nous posons la question de la voiture électrique, mais cela pose celle de la fin de vie des batteries. Nous aimerions avoir à disposition une offre de véhicules à hydrogène », détaille Arnaud Drapier.

Outre les réductions de nuisances déjà citées, la nouvelle unité de production, qui devrait être opérationnelle au printemps prochain, permettra d'avoir un rendement 100 fois supérieur et donc d'économiser de l'énergie, de réduire les déchets (la machine étant plus précise que l'homme, ces derniers seront réduits), et de limiter les efforts physiques des salariés.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?