AccueilTerritoiresCollectivitéLa restructuration de l’hôpital de Meaux va démarrer
Santé

La restructuration de l’hôpital de Meaux va démarrer

Le lancement du chantier de modernisation de l’hôpital de Meaux a été donné officiellement le 19 septembre avec la pose de la première pierre.
Agnès Firmin Le Bodo et Jean-François Copé ont lancé symboliquement les travaux de restructuration du centre hospitalier de Meaux.
© DR - Agnès Firmin Le Bodo et Jean-François Copé ont lancé symboliquement les travaux de restructuration du centre hospitalier de Meaux.

TerritoiresCollectivité Publié le ,

C’est en présence d’Agnès Firmin Le Bodo, ministre déléguée chargée de l’Organisation territoriale et des Professions de santé, que cette première pierre a été symboliquement posée. Cette tranche de travaux entre dans le cadre de la restructuration et de la modernisation de l’hôpital de Meaux. Ce dernier compose, avec les sites de santé de Coulommiers et de Jossigny, le Grand hôpital de l’Est Francilien (plus de 6 500 agents, dont 929 praticiens hospitaliers).

Le 19 septembre dernier, c’est le chantier du futur bâtiment de médecine, de chirurgie et de psychiatrie, situé à l’arrière de l’établissement hospitalier meldois, qui a été lancé officiellement par le membre du gouvernement d’Elisabeth Borne et par Jean-François Copé, le maire (LR) de Meaux. Au total, c’est une surface immobilière de plus de 45 000 m2 (implantée sur un terrain de 12, 4 hectares), qui va être aménagée sur le site Saint-Faron. Un parking de 500 places sortira également de terre.

Fin des travaux prévue en 2025

A l’issue du chantier, qui doit s’achever en 2025, c’est un nouvel hôpital, totalement remis à neuf, attractif et performant, qui sera ainsi mis à la disposition de tous les habitants du nord Seine-et-Marne. Il va nécessiter un investissement estimé à ce jour à 200 millions d’euros toutes taxes comprises (dont 8 millions d’euros financés par l’Agence régionale de santé Île-de-France).

« Nous nous préparons à avoir ici un des équipements hospitaliers les plus modernes d’Île-de-France. Il va répondre à l’attente de tout le bassin du Pays de Meaux. La fusion des trois hôpitaux a donné au service public de santé une force de frappe formidable. Après, il faut aussi que l’on s’occupe des urgences qui sont aujourd’hui encore engorgées et pour lesquelles on va essayer d’imaginer un partenariat plus solide avec la médecine de ville », a déclaré Jean-François Copé.

Cette dernière proposition de l’édile de Meaux a retenu toute l’attention d’Agnès Firmin Le Bodo, qui devrait y répondre favorablement. La ministre déléguée a d’ailleurs confirmé que 21 villes testaient actuellement le Service d’accès aux soins (SAS) dans le cadre du Pacte de refondation des urgences. En attendant son hôpital flambant neuf, Meaux pourrait donc intégrer prochainement ce dispositif.

www.lemoniteur77.com/l-hopital-de-meaux-va-s-agrandir-5661.html

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

Journal du 05 novembre 2022

Journal du05 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?