AccueilInfos régionLa Région s’engage dans la reconversion du site de Grandpuits

emploi La Région s’engage dans la reconversion du site de Grandpuits

Une convention volontaire de développement économique et social a été signée entre le conseil régional d’Île-de-France et la compagnie TotalEnergies.
La Région s’engage dans la reconversion du site de Grandpuits
© Total Énergies

TerritoiresInfos région Publié le ,

Déjà approuvée par l’Etat, la Communauté de Communes de la Brie Nangissienne et par la Communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise, cette convention a pour objectif de déployer dans la durée (sur une période de 3 ans) des actions en soutien au maintien et la création d’emplois sur le territoire.   TotalEnergies, qui va investir 500 millions d’euros dans le cadre de la reconversion de Grandpuits (projets de production de biocarburants, production de plastiques biosourcés, recyclage de plastiques, construction d’une ferme solaire et activités de stockage), a pris également plusieurs engagements pour soutenir l’emploi et la formation sur le territoire.

Ainsi, la formation et l’emploi local vont être soutenus, de même que le maintien et la création d’emplois via un dispositif de prêt à taux zéro (jusqu’à 100 000 euros) pour accompagner les créations ou les reprises de petites et de moyennes entreprises. L’opportunité de créer une école de production (qui propose des formations qualifiantes à des jeunes de 15 à 18 ans) autour du bassin “Est 77“ sera également évaluée. D’autre part, les entreprises sous-traitantes, déjà implantées, seront également soutenues financièrement, de même que les entreprises industrielles qui souhaiteront venir s’installer (bonus de 5 000 à 10 000 euros par emploi créé).

De son côté, et toujours avec cette volonté de maintenir l’emploi, l’industrie et la compétitivité du territoire, la Région Île-de-France a décidé de mobiliser l’ensemble de ses dispositifs (PM’UP relance, Innov’Up, Pack IA). Son but est de financer l’installation de nouvelles entreprises de taille intermédiaire (ETI) et de petites et moyennes entreprises.

TotalEnergies et la Région vont lancer un appel à projets pour sélectionner les projets des PME et ETI qui rallieront le site de Grandpuits-Gargenville. Par ailleurs, la Société d’économie mixte d’Île-de-France (SEM IDF) pourra être sollicitée dans le cadre d’opérations de portage immobilier des projets qui s’implanteront sur le bassin d’emploi de la future ex-raffinerie. Deux autres dispositifs (Pack relance et Smart Industries) vont être également activés en faveur des entreprises sous-traitantes fragilisées.

La Région Île-de-France a néanmoins assorti son aide et son engagement de plusieurs conditions. Particulièrement vigilante sur la mise en œuvre de cette convention, elle attend de la compagnie TotalEnergies qu’elle conduise ce redéploiement industriel sans licenciement, qu’elle donne la priorité à ses sous-traitants et, enfin, qu’elle garantisse le bon fonctionnement des approvisionnements franciliens.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?