La Région encourage la création de tiers-lieux

le - - Économie - Vie des entreprises

La Région encourage la création de tiers-lieux
© DR

Pour la Région Île-de-France, la création de tiers-lieux – espaces de travail collaboratif, falblabs, télécentres... – constitue aujourd'hui une « priorité ». Quelque 1 000 tiers-lieux devraient avoir vu le jour à l'horizon 2021.

La Région souhaite favoriser l'émergence de ce type de surfaces, à la fois au cœur des villes, dans les espaces périurbains et même sur les territoires ruraux. Près de 650 de ces tiers-lieux sont actuellement recensés sur le territoire francilien. Plus de la moitié d'entre eux sont implantés dans la capitale. La petite couronne représente 30 % de l'offre francilienne disponible et la grande couronne ne compte que 125 tiers-lieux.

Cette offre apparaît néanmoins insuffisante pour l'Île-de-France. De plus, selon la Région, « le déséquilibre dans la répartition géographique des tiers-lieux se traduit par une inégalité d'accès à cette offre ».

Les tiers lieux constituent pourtant un levier essentiel pour répondre aux problèmes quotidiens des Franciliens : enjeux de mobilité, besoin de nouveaux espaces de travail, enjeu économique et social, enjeux d'aménagement numérique du territoire...

Appel à projet

Dans le cadre de sa stratégie “#Leader”, la Région Île-de-France a lancé un appel à projets afin « d'encourager le développement d'une offre diversifiée répondant aux principaux enjeux exposés plus haut, en particulier la réduction des inégalités d'accès entre Paris et sa banlieue ».

La Région soutiendra prioritairement les projets de tiers-lieux en grande couronne, dans les zones politiques de la ville, et privilégiera les offres présentant par leur taille et la qualité de leur offre un réel effet de levier sur l'offre globale francilienne.

Pour les projets retenus, la Région participe à hauteur moyenne de 40 % des dépenses consacrées aux aménagements et à l'équipement.

Les dossiers de candidature ont été reçu jusqu'au 20 août dernier.
Après instruction par un jury, la proclamation des lauréats aura lieu en novembre prochain, après le vote de la commission permanente de la Région qui attribue la subvention et en fixe montant.

L'aide régionale aux tiers-lieux

L'aide régionale porte sur les dépenses d'investissement :

- Aménagements : modernisation des espaces, aménagement et équipements des locaux, travaux d'aménagement, achat de mobilier, installation de l'infrastructure réseau…

- Équipements : machines, équipements industriels, équipements informatiques, y compris logiciels…

- Études : frais d'architecte ou de designer pour la réalisation de l'étude d'aménagement.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide