AccueilInfos régionla ligne P accueille deux nouvelles rames

la ligne P accueille deux nouvelles rames

Deux nouvelles rames desserviront la ligne Meaux – La Ferté-Milon en fin d'année. Cette modernisation de la ligne P qui était attendue depuis longtemps par les élus et les usagers confrontés régulièrement à de très nombreux retards, voire à des suppressions de trains.
la ligne P accueille deux nouvelles rames

TerritoiresInfos région Publié le ,

La bonne nouvelle a réjoui toutes les parties, des associations jusqu'aux élus. Le Stif (Syndicat des transports d'Île-de-France) et la Région Île-de-France ont annoncé la location de deux premières rames AGC (autorail grande capacité) qui permettront avant la fin de cette année de desservir la ligne P entre Meaux et La Ferté-Milon.

Une ligne en souffrance

C'est que la ligne P est la dernière d'Île-de-France à ne pas être entièrement électrifiée ! Il faut donc des trains hybrides (roulant au diesel et à l'électricité) pour la desservir entièrement. De tels trains sont aujourd'hui particulièrement rares, si bien qu'au moindre incident technique, les usagers de la ligne P se retrouvent sans train de remplacement.

Preuve supplémentaire de la vétusté du matériel roulant, il est tout simplement impossible d'acheter du matériel neuf, faute de production. Ces trains hybrides ne sont plus fabriqués depuis plusieurs années, mais sont indispensables sur cette ligne où les rames circulent en mode électrique de Paris à Trilport puis en diesel jusqu'à La Ferté-Milon.

Location forcée

C'est donc vers la location de trains bi-modes (diesel et électricité) qu'il a fallu se tourner. Les deux futures rames seront donc louées à la région Grand-Est qui, d'ici là, se sera équipée de nouveaux trains et n'en aura plus l'utilité. Ces deux nouvelles rames sur la ligne P permettront d'assurer un meilleur service aux usagers.

Tous les élus, de Valérie Pécresse, présidente du Conseil régional, à Jean-Jacques Barbaux, président du Conseil départemental, en passant par Jean-François Copé, maire de Meaux, ainsi que l'association d'usagers AOUT, se félicitent de cette avancée, fruit de la mobilisation de chacun. Comme le souligne Jean-François Copé, « Le combat pour créer une ligne moderne, efficace se poursuit car les habitants de nos communes ont droit à des conditions de transports dignes et régulières ».

L'électrification de la ligne pour 2020

L'objectif à terme pour les élus est l'électrification complète de la ligne, dossier sur lequel avancent les différents partenaires. Une électrification qui pourrait être achevée à l'horizon 2020, tandis que les négociations continuent avec la région Grand-Est pour obtenir au plus vite des rames supplémentaires.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?