AccueilTerritoiresInfos régionLa FNAIM Paris Ile-de-France, CILGERE et COCITRA s'engagent

La FNAIM Paris Ile-de-France, CILGERE et COCITRA s'engagent

L'accessibilité au logement en Ile-de-France est un enjeu crucial pour l'emploi et l'attractivité de la Région parisienne. Paradoxalement, le logement en Ile-de-France connait une situation difficile depuis plusieurs années. Pour répondre à la pénurie aigüe, la FNAIM Paris Ile-de-France, CILGERE et sa filiale COCITRA coordonnent leurs actions pour faciliter l'accès au logement des salariés des entreprises adhérentes à CILGERE.
La FNAIM Paris Ile-de-France, CILGERE et COCITRA s'engagent
FNAIM Ile-de-France

TerritoiresInfos région Publié le ,

La Chambre FNAIM IDF, représentée par son président, Gilles Ricour de Bourgies, CILGERE, organisme d’Action Logement, représenté par son président, Stéphane Buffetaut et COCITRA Aide au logement, représenté par son président, Bernard Cauchy, ont signé récemment une convention de partenariat visant à soutenir l’accès à l’emploi en favorisant l’accès au logement des salariés en Ile-de-France et notamment des jeunes actifs et des intérimaires. Par ce partenariat avec CILGERE et sa filiale COCITRA, la FNAIM Paris Ile de France poursuit sa politique en faveur du logement social, initiée notamment avec le bail solidaire. Gilles Ricour de Bourgies salue cette nouvelle coopération : « Grâce à ce dispositif, ce sont les salariés les plus fragiles, dont les jeunes salariés et les intérimaires, que nous accompagnons désormais. Cela renforce notre engagement de longue date pour le parc social francilien. »
Parmi les trois actions-clés décidées, les salariés d’entreprise identifiés par CILGERE se verront proposer une offre locative qualifiée ; de plus, les salariés bénéficiant du service de coaching logement « MobiliCall® » de COCITRA bénéficieront d’une mise en relation facilitée avec les agences immobilières adhérentes à la FNAIM Paris Ile-de-France ; enfin, les aides d’Action Logement® faciliteront l’accès au logement des salariés et leur maintien dans le logement. Par ailleurs, l’échange d’informations sera facilité entre les trois organismes : CILGERE mettra à disposition des agences de la FNAIM Paris Ile de France des supports de communication et des outils de saisie en ligne des aides d’Action Logement®, dont l’AVANCE LOCA-PASS®, l’AIDE MOBILIPASS®, et l’AIDE MOBILI-JEUNE®. Les offres et les demandes de logement seront également échangées régulièrement.

Le logement au cœur des questions d’attractivité de l’Ile-de-France

Le logement joue un rôle essentiel en matière d’attractivité dans la mesure où il constitue un actif tangible de la métropole et participe pleinement à la qualité de vie de ses habitants. La loi prévoit à cet effet la construction de 70 000 logements par an en Région parisienne. Pourtant, seulement la moitié de l’objectif sera atteint en 2013. Ce partenariat répond donc à une situation de pénurie grandissante en Ile-de-France. Dans ce contexte, les plus touchés sont les jeunes salariés, de plus en plus mobiles sur le marché du travail. La structure de l’emploi et les offres de logement disponibles sur le marché sont en effet totalement déconnectées. « Les jeunes employés, qui sont aussi les plus dynamiques et les plus innovants, restent ceux qui sont les moins bien pris en compte par la loi et par les aides. On s’interroge sur la manière dont va être défini le statut de colocataire dans le projet de loi Duflot pour l’accès au logement ; ou sur la raison pour laquelle seulement 11 %% des moins de 30 ans bénéficient d’un logement social ! », poursuit Gilles Ricour de Bourgies. Face à ce manque d’accompagnement, les acteurs privés apparaissent comme un relais pour l’emploi en Ile-de-France et pour l’attractivité de la région. Alors que Paris concentre près de la moitié des emplois du tertiaire supérieur et de la R&D, deux tiers des jeunes Franciliens déclarent vouloir quitter la région pour travailler en province. « Véritables acteurs de la cité, les professionnels de l’immobilier renouvellent leur engagement auprès des habitants dans leur démarche de logement en y intégrant les critères liés à leur emploi et leur cadre de vie », conclut Gilles Ricour de Bourgies. En mobilisant leur savoir-faire respectifs vers une démarche d’accompagnement des salariés d’entreprises et notamment des jeunes actifs, les signataires démontrent leur volonté de proposer des solutions complémentaires à l’offre existante.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?