Fermer la publicité
Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

La ferme de la tessonnerie recolte ses premiers fruits

le - - Économie - Vie des entreprises

La ferme de la tessonnerie recolte ses premiers fruits
@ DR

Décidé à transformer son exploitation en agriculture biologique et à fédérer les énergies, un jeune couple de Voinsles vient d'être récompensé de ses efforts. Un premier pas encourageant.

Le pari est osé, mais jusqu'ici, tout va bien. Le 13 novembre dernier, la ferme de la Tessonnerie (située à 30 km de Provins) a même remporté le prix “ conversion vers une agriculture labellisée ” du concours ” Agriculteurs d'Avenir” (280 candidats au départ). Les heureux lauréats ont également raflé le prix “ Coup de cœur ” du jury avec, en prime, un chèque de 10 000 €.

Un an et demi auparavant, Anne-Charlotte Beaugrand et son mari Sylvain se lançaient pourtant dans l'inconnu. Trentenaires bien installés dans leur vie professionnelle et parents de deux bambins, ils décident de racheter la ferme familiale du père d'Anne-Charlotte, fraîchement retraité. « Le changement de vie a été total, affirme-t-elle. Si la ferme n'avait pas appartenu à mon père, je ne l'aurais pas fait. Sa connaissance des parcelles m'est très précieuse. C'est mon directeur technique des opérations . » « C'est le projet d'une vie avec des challenges gigantesques, ajoute son conjoint. On navigue à vue et on va apprendre en se trompant . »

Le projet comporte deux phases. D'abord, un site de production agricole avec la reconversion des 150 hectares de cultures céréalières en agriculture biologique, première étape vers une agriculture dite ” régénératrice ”. Ensuite, un pôle agro-pédagogique pouvant accueillir des porteurs de projets partageant des valeurs communes et développant leur activité de manière autonome. « Transmettre ses connaissances a une vraie résonnance pour nous, insiste Anne-Charlotte. Cela peut être un élément moteur. »

À terme, les productions agricoles, brutes ou transformées, seront destinées au circuit court local et régional (Amap, magasins bio, épiceries et restaurants). Quant au volet mutualiste, pédagogique et collaboratif du projet, il fera appel aux principes de l'économie circulaire et de l'ingénierie écologique et utilisera les énergies renouvelables. Bref, ce “ showroom ”à ciel ouvert doit permettre à la ferme de la Tessonnerie de devenir un site vitrine des pratiques agricoles et agroalimentaires responsables.

En attendant, Anne-Charlotte et Sylvain (qui souhaitent miser aussi sur l'agro-foresterie) vont continuer de bénéficier du soutien de la mairie de Voinsles, de la Chambre d'agriculture et du Groupement d'agriculteurs bio (GAB), de solides alliés.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer