Fermer la publicité
Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

La DDfip aux entreprises : « Contactez nos services en cas de difficultés ! »

le - - Économie - Vie des entreprises

La DDfip aux entreprises : « Contactez nos services en cas de difficultés ! »
© DR

Le préfet Thierry Coudert a organisé un point sur le coronavirus et ses impacts pour les entreprises, au cours duquel le directeur départemental des Finances publiques a fortement invité les entreprises en difficultés à contacter ses services.

« Le message à porter auprès des entreprises, c'est contactez-nous en cas de difficultés économiques liées au coronavirus ». Lors du point organisé par le préfet Thierry Coudert avec les forces économiques du Département et les services de l'Etat, le directeur départemental des Finances Publiques, Jean-Marc Valès, a souhaité rappeler à toutes les entreprises l'importance de contacter ses services en cas de difficultés. « Il est important, lorsque des échéances fiscales approchent, que les entreprises viennent contacter nos services afin de négocier des délais de paiement. Lorsque les entreprises ont des crédits (TVA, CICE, impôt recherche… ) nous traiterons en priorité et avec célérité ceux déposés par les entreprises qui rencontrent les difficultés les plus importantes », a-t-il poursuivi.

Les indépendants ne sont pas oubliés

Jean-Marc Valès a souhaité également « rappeler un élément important concernant les indépendants, c'est-à-dire les entrepreneurs soumis à l'impôt sur le revenu » : ces derniers pourront reporter leurs acomptes (dans le cadre du prélèvement à la source) pour lesquels « ils auraient des difficultés de trésorerie immédiate ».

Les indépendants peuvent aussi, « s'ils pressentent une baisse de leurs revenus au cours de l'année 2020, moduler les acomptes, voire s'ils considèrent que le revenu ne sera pas imposable, stopper purement et simplement leurs acomptes ».

Le directeur départemental a par ailleurs indiqué par ailleurs que toutes ces opérations étaient gérables à partir des comptes fiscaux (section « gérer mon prélèvement à la source »).

« Je le martèle, surtout, venez à notre rencontre pour que nous puissions traiter vos difficultés », a insisté Jean-Marc Valès pour conclure son intervention.




Quentin CLAUZON
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer