AccueilVie des entreprisesLa coopérative Valfrance passe au vert

La coopérative Valfrance passe au vert

Implantée dans l'Oise, mais assurant l'essentiel de sa collecte céréalière en Seine-et-Marne, cette coopérative agricole mène une politique environnementale dynamique.
La coopérative Valfrance passe au vert
@ DR

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

« La qualité en quantité. » Depuis plusieurs années, Valfrance a transformé son slogan en un ambitieux projet d'entreprise. Sous l‘impulsion de son président Christophe Grison (élu en 2012), cette importante coopérative (157 salariés, 222 M€ de chiffre d'affaires, 750 000 tonnes de céréales et de graines oléoprotéagineuses collectées en moyenne par an et 22 sites d'approvisionnement) a adapté ce projet aux enjeux actuels et futurs du secteur agricole et aux attentes de ses 1 371 sociétaires.

Le développement durable est ainsi au cœur de ses activités avec notamment le renforcement de sa démarche qualité. Celle-ci se traduit par le déploiement à grande échelle de la nouvelle Certification environnementale des exploitations agricoles, issue du Grenelle de l'environnement. Aujourd'hui, ce sont 579 adhérents qui appliquent le niveau 2 de cette certification sur les productions collectées par la coopérative. Autres exemples concrets : l'implantation de près de 8 000 hectares de surface en inter-cultures faunistiques et le développement des jachères mellifères pour l'alimentation des abeilles. Ces initiatives sont complétées par les certifications ISO 9 001 accordées aux 31 silos de Valfrance.

Le recyclage des déchets est également une priorité. Grâce à la filière professionnelle Adivalor (collecte et valorisation des déchets), le taux de collecte de Valfrance reste nettement supérieur à la moyenne nationale.

Dans le même esprit, la coopérative a décidé d'entrer volontairement dans une démarche de responsabilité sociétale des entreprises (RSE). Pour cela, elle incite tout son écosystème (salariés, sociétaires, clients, institution…) à s'appuyer sur un socle de valeurs communes.

Chez Valfrance, la culture bio n'est pas non plus un vain mot. Situé à Vaux-le-Pénil, son plus gros silo s'est ainsi modernisé et une ligne de stockage est désormais entièrement dédiée au bio. La capacité du site seine-et-marnais (100 000 tonnes) et son emplacement stratégique (au carrefour de la Seine, de l'Oise et de la Marne) expliquent cette transformation. Au total, et sur les 17 dernières années, c'est un investissement soutenu et régulier de 85 M€ dont a bénéficié le parc de silos de Valfrance.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?