AccueilÉconomieVie des entreprisesLa coopérative Val France menacée par la préfecture

La coopérative Val France menacée par la préfecture

L’entreprise céréalière a été mise en demeure de mettre aux normes son site de Saint-Mard qui stocke des tonnes d’engrais à base de nitrate d’ammonium.
La coopérative Val France menacée par la préfecture
© Adobe Stock

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

Suite à une visite de contrôle effectuée en mars dernier, il a été constaté que Val France n’a pas respecté certaines règles de sécurité sur son site de Saint-Mard. C’est son stockage de 1 250 tonnes d’engrais à base de nitrate d’ammonium qui pose question. Mais contrairement à la substance responsable des explosions de l’usine AZF de Toulouse en 2001 et du port de Beyrouth en 2020, celle stockée à Saint-Mard serait moins dangereuse. Le risque existerait néanmoins et c’est cela qui a conduit la préfecture à prendre cette mesure. De son côté, la coopérative affirme avoir déménagé son stock d’engrais azotés dans un autre bâtiment et elle s’est également engagée auprès de la préfecture à installer des systèmes de détection incendie et de désenfumage d’ici la fin de ce mois.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

Journal du 05 novembre 2022

Journal du05 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?