AccueilLa CCI 77 se mobilise contre le PLF 2017

La CCI 77 se mobilise contre le PLF 2017

Afin de manifester leur ferme opposition au projet de loi de Finances (PLF) 2017 - qui sera examiné, ce mercredi 14 décembre, par la Commission des Finances de l'Assemblée nationale avant son vote en séance publique le 16 décembre - les nouveaux élus du Bureau de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Seine-et-Marne ont décidé, à l'unanimité, de fermer l'ensemble des services de la CCI ouverts au public ce même mercredi.
La CCI 77 se mobilise contre le PLF 2017

Publié le ,

Alors que cette semaine s'avère décisive pour l'avenir des CCI, les élus de la Chambre de Seine-et-Marne, présidés par Jean-Robert Jacquemard, entendent ainsi poursuivre leur mobilisation contre le PLF 2017 qui prévoit une mesure (article 17) instaurant une nouvelle baisse des ressources affectées aux CCI : -60 millions d'euros de Taxe pour frais de chambre (TFC) pour le réseau, dont -14 millions d'euros pour la seule CCI Paris Île-de-France.

Décidée à ne pas se résigner à l'adoption de cette mesure, qui remet en cause ses moyens d'actions en faveur des entreprises, des porteurs de projet et des jeunes, la CCI Seine-et-Marne a entamé depuis le 21 novembre dernier, de concert avec les Élus de la CCI Paris Île-de-France, une campagne active de mobilisation contre le PLF 2017, auprès de la presse, des Pouvoirs publics et des parlementaires.

Le soutien des parlementaires seine-et-marnais

Après avoir accroché des banderoles sur l'ensemble de ses bâtiments, avec le message « Hold-up de l'État sur les CCI : écoles et apprentis #ENDANGER » relayé sur les réseaux sociaux à travers la campagne « #PLF2017 : #CCI #EnDanger », la CCI Seine-et-Marne, comme elle l'avait annoncé, s'est entretenue par la voix de son président nouvellement réélu, Jean-Robert JACQUEMARD, avec les députés de Seine-et-Marne: Jean-François COPÉ, Yves JÉGO, Christian JACOB, Valérie LACROUTE, Yves ALBARELLO, Franck RIESTER, et, prochainement, avec Emeric BREHIER, Olivier FAURE et Eduardo RIHAN CYPEL.

Ces rencontres ont pour double objectif, d'une part, d'exposer aux députés l'impact sur la Chambre des restrictions de ressources fiscales sur la formation et l'emploi - et en particulier le risque de fermeture du Centre de Formation d'Apprentis de la CCI Seine-et-Marne, l'UTEC - et, d'autre part, pour solliciter leur soutien en votant « NON » à l'article 17 du Projet de Loi de Finances 2017.

L'accueil des députés seine-et-marnais s'est révélé toujours très positif envers la CCI Seine-et-Marne, dont les missions de proximité leur sont connues, auxquelles ils sont attachés, et dont ils se déclarent prêts à défendre le financement public.

Pour autant, ces soutiens n'ont pas garanti un vote favorable de l'Assemblée nationale le 16 décembre, sur le PLF 2017. Aussi, jusqu'à cette date, et pour faire renoncer le Gouvernement à une nouvelle baisse de dotations aux CCI, la Chambre de Seine-et-Marne fait-elle de sa mobilisation contre le PLF 2017 un enjeu crucial pour sauvegarder son avenir.

Si cette disposition était adoptée en l'état, c'est en effet toute la capacité de la CCI Seine-et-Marne à accompagner le développement économique et la formation des jeunes dans le département de Seine-et- Marne, qui serait fortement mise en péril. Concrètement, cela signifierait :

  • Des cessations d'activités au sein de ses services aux entreprises ;
  • Un coup d'arrêt à ses investissements et au développement de l'apprentissage ;
  • La poursuite de la réduction de ses effectifs, et cela même après la suppression de 28 postes déja intervenue l'année dernière (soit 10 % de son effectif).

Afin de ne pas pénaliser l'organisation pédagogique de ses établissements, la CCI Seine-et-Marne a tout de même maintenu le 14 décembre l'ouverture du CFA UTEC et de La Place des Métiers/Cité des Métiers de Seine-et-Marne.

Plus d'informations sur www.seineetmarne.cci.fr Twitter : twitter.com/ccism77 Blog du Président : president.seineetmarne.cci.fr

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?