AccueilTerritoiresCollectivitéL'hôpital de Coulommiers améliore son offre de soins

L'hôpital de Coulommiers améliore son offre de soins

Malgré un contexte sanitaire difficile, particulier, le vaste chantier d'extension et de réhabilitation du site hospitalier est achevé.
L'hôpital de Coulommiers améliore son offre de soins
@ DR

TerritoiresCollectivité Publié le ,

Trois ans après la pose de la première pierre, les équipes de Spie Batignolles Île-de-France ont enfin livré les travaux de la dernière phase du site hospitalier de Coulommiers. Celui-ci forme avec les centres hospitaliers de Meaux, Marne-la-Vallée et de Jouarre un ensemble d'infrastructures sanitaires et médico-sociales de premier ordre. Hors Centres hospitaliers universitaires (CHU), le Grand hôpital de l'Est francilien (GHEF) est d'ailleurs le plus grand établissement de santé de France. Avec ces travaux, il avait la volonté d'améliorer son offre de soins, ainsi que les conditions de travail de son personnel.

D'un coût total de18,8 millions d'euros (financé par le GHEF et par l'Agence régionale de santé), ce chantier a d'abord nécessité l'extension du site hospitalier principal René Arbeltier, avec notamment quatre nouvelles unités de médecine de 120 lits réparties sur quatre niveaux (4 763 m2). La livraison est intervenue en septembre 2019. Dans un second temps et à partir de juin 2020, il a été procédé à la réhabilitation des anciens bâtiments. Aujourd'hui, deux unités de soins de suite et de réadaptation, ainsi que des espaces tertiaires médicaux et paramédicaux sont répartis sur trois niveaux (4 125 m2). Comme elle s'y était engagée, l'entreprise Spie Batignolles Île-de-France a mené de nombreuses collaborations avec des sous-traitants implantés sur le bassin nord seine-et-marnais, afin de privilégier l'emploi local.

Le nouvel édifice est désormais conçu pour répondre aux exigences techniques et aux fortes contraintes d'usages propres au centre hospitalier. Mais cette approche est combinée avec une attention portée au dessin des façades qui entre en résonance à la fois avec l'architecture des bâtiments médiévaux de la Commanderie des Templiers voisins et avec celle du site hospitalier initial.

L'extension se présente sous la forme d'un bâtiment à plan carré posé sur pilotis pour dégager les façades du sol, les plaçant au même niveau que celle de la Commanderie. La façade implantée face à la Commanderie est, elle, traitée dans un registre d'échelle différent des autres. Elle devient caractéristique du site hospitalier de Coulommiers et sert de signal marquant à l'entrée de la ville depuis son accès nord par la départementale D 402. Un jeu avec les matériaux vient renforcer cette intention.

En matière de santé, l'offre médicale de l'hôpital de Coulommiers va donc s'améliorer, de même que les conditions de prise en charge des patients et d'exercice des personnels soignants.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?