AccueilTerritoiresInfos régionL'Etat sécurise le projet d'extension de Villaroche

L'Etat sécurise le projet d'extension de Villaroche

Dans l'optique d'étendre de 500 hectares le site de l'aérodrome de Paris-Villaroche, un périmètre provisoire de ZAD (zone d'aménagement différé) est instauré durant deux ans.
L'Etat sécurise le projet d'extension de Villaroche
© DR

TerritoiresInfos région Publié le ,

La Région, en collaboration avec l'Etat et dans le cadre du Schéma directeur de la Région Île-de-France (SDRIF), souhaite, à l'horizon 2030, une extension du site de plus de 500 hectares répartis sur les deux intercommunalités de Melun-Val-de-Seine et Grand-Paris-Sud. Pour sécuriser ce projet, l'Etat « prend l'initiative d'instaurer un périmètre provisoire de zone d'aménagement différé » (dit pré-ZAD) pour une durée maximale de deux ans. La préfecture précise que « dès qu'un schéma global d'aménagement aura été adopté par les parties prenantes, un périmètre définitif de zone d'aménagement différé sera arrêté ». En effet, pour la préfecture, le site de Paris-Villaroche dispose d'un « important potentiel de développement pour l'accueil d'activités aéronautiques et de haute technologie, ainsi qu'une forte possibilité de diversification d'activités économiques ». L'Etat rappelle que le « développement du pôle de l'aérodrome », permettant « un renforcement de l'attractivité du territoire », est inscrit dans les Contrats d'intérêt national (CIN) signés par les deux agglomérations en 2017 et 2016. « Il s'agit donc sur ce foncier d'organiser l'aménagement de la zone pour garantir durablement la vocation du site à accueillir des activités économiques et notamment aéronautiques par une meilleure desserte du transport et équipements », précise la préfecture.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?