AccueilInfos régionBonne forme du tourisme : les musées et monuments en profitent

Bonne forme du tourisme : les musées et monuments en profitent

Les données du Comité régional du tourisme d'Île-de-France (CRT), parues la semaine dernière, confirment l'embellie du secteur sur le premier semestre 2017, avec une hausse de la fréquentation des musées et monuments nationaux et de bonnes perspectives pour septembre.
Bonne forme du tourisme : les musées et monuments en profitent

TerritoiresInfos région Publié le ,

La « catastrophe industrielle », évoquée par Frédéric Valletoux en août 2016, semble finalement avoir été évitée. En effet, comme évoqué précédemment dans nos colonnes, la région parisienne a connu un record de fréquentation touristique depuis dix ans. Le surplus d'activité dû aux séjours reportés l'an passé, les nombreuses manifestations dont le 52e Salon du Bourget, l'absence de certains facteurs perturbateurs (attentats, inondations, grèves…) et le Plan de relance de huit millions d'euros sont principalement responsables de ce dynamisme, selon le CRT.

La Fondation Louis-Vuitton (+ 174 %), grâce à la tenue de l'exposition « Icône de l'art moderne. La collection Chtchoukine », l'Arc de triomphe (+ 36,3 %), la tour Montparnasse (+ 21,4 %), le Domaine de Versailles (+ 24,1 %), la Cité des sciences et de l'industrie (+ 15,5 %), ainsi que le musée national du château de Fontainebleau (+ 10,8 %) ont réalisé, selon le CRT, « de très belles performances ».

Une bonne rentrée en perspective

La tendance se confirme pour l'été, la fréquentation touristique étant en hausse selon les professionnels interrogés par le CRT. En juin et juillet, respectivement 84 % et 63 % d'entre eux la considèrent comme bonne par rapport à l'an dernier et 54 % et 60 % d'entre eux l'estiment en hausse par rapport à l'an dernier. En août, 49 % l'estiment moyenne et 46 % la jugent en hausse par rapport à août 2016. Pour la rentrée, les perspectives sont bonnes, avec 51 % des professionnels interrogés estimant « bon », voire « très bon » l'état des réservations. Enfin, à moyen terme, 72 % des acteurs du tourisme prévoient une amélioration de l'activité touristique.

Pour rappel, les arrivées hôtelières, atteignant la barre des 16,4 millions, ont progressé de 10,2 % par rapport au 1er semestre 2016. Tous les territoires profitent de la tendance, mais c'est la petite couronne qui enregistre la plus forte augmentation, avec + 14,9 % d'arrivées, grâce au retour de la clientèle chinoise, première clientèle internationale de la petite couronne. La grande couronne connaît de son côté une augmentation de 6,1 % (contre 10,8 % pour Paris).

Les arrivées internationales prennent une large part à la bonne santé du secteur (+14,9 % de touristes internationaux), de même que les Français (+ 6,4 %). « Et ce, malgré un contexte sécuritaire très marqué », souligne le CRT. Si l'on excepte la Grande-Bretagne, dont la clientèle a connu une légère diminution, le reste du monde fait bonne figure, contrairement à l'an passé, où la chute des clientèles Japonaises (- 46,2 %), Américaines (- 5,7 %) et Chinoises (- 19,6 %) était jugée inquiétante par le CRT. Ainsi, les Japonais (+ 40,5 %), les Chinois (+ 29,8 %), les Américains (+ 20,5 %) ou même les Allemands (+ 20,4 %) sont bel et bien de retour cette année. Le CRT confirme également le renouveau du tourisme d'affaires, annonçant 17 millions de nuitées hôtelières, soit une hausse de près de 7,4 % par rapport au 1er semestre 2016.

« Mobiliser l'ensemble des professionnels du tourisme »

Frédéric Valletoux, président du Comité régional du tourisme d'Île-de-France, estime que les signaux « sont clairement au vert » et que les « bons résultats » sont notamment dus au déploiement des jeunes volontaires du tourisme, au développement du « Paris Région Pass » et des solutions numériques destinées à optimiser la gestion des files d'attente dans les musées. Si ces efforts sont « poursuivis pour améliorer la compétitivité de l'Île-de-France », Frédéric Valletoux souhaite à l'avenir « mobiliser l'ensemble des professionnels du tourisme afin de faire des Jeux olympiques et paralympiques de 2024 une référence en matière d'accueil des visiteurs du monde entier ».

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?