AccueilInfos régionL'eau rapproche Moret-Loing-et-Orvanne et la Ville de Paris

L'eau rapproche Moret-Loing-et-Orvanne et la Ville de Paris

Anne Hidalgo, la maire de Paris, s'est déplacée dernièrement dans la cité médiévale pour faire le point sur la ressource en eau de la capitale. La moitié provient de Seine-et-Marne.
L'eau rapproche Moret-Loing-et-Orvanne et la Ville de Paris
@ DR

TerritoiresInfos région Publié le ,

C'est une longue histoire. Depuis 1870, l'eau, qui coule dans les robinets de la moitié des habitants de Paris, prend sa source en Seine-et-Marne. Une dépendance historique qu'a voulu saluer Anne Hidalgo en se rendant récemment sur place. La maire de Paris a été reçue par Dikran Zakeossian, son homologue de Moret-Loing-et-Orvanne (regroupement des communes de Moret, Ecuelles, Montarlot, Epis et Veneux-les-Sablons). L'occasion pour l'édile parisien de découvrir les différentes étapes de l'acheminement de l'eau vers la capitale.

Sa visite a débuté par la découverte du périmètre sourcier de Villeron et du puits Saint-Thomas. La présentation de la politique de protection de la ressource et du régime d'aides agricoles d'Eau de Paris, ainsi que des échanges avec deux agriculteurs, ont conclu cette première étape. La délégation s'est ensuite dirigée vers le poste de Desquinemare, convergence entre les aqueducs du Loing, de la Voulzie, de la Vanne et des Vals-de-Seine. La visite s'est conclue par une déambulation dans l'aqueduc du Loing rendue possible par l'arrêt d'eau quadriennal de l'installation. Elle a permis de mettre en lumière un patrimoine unique et préservé depuis 150 ans.

Après avoir rencontré des commerçants de la ville, Anne Hidalgo a signé avec son homologue seine-et-marnais une déclaration d'engagement pour une coopération innovante en faveur de la valorisation et de la préservation de la ressource en eau. Cette déclaration, qui unit les deux territoires, devrait favoriser le lancement d'actions concrètes. Pour Moret-Loing-et-Orvanne, ce rapprochement constitue ainsi une belle opportunité de porter des projets ambitieux à l'échelle de l'ensemble du territoire.

« Ce déplacement est l'occasion de renforcer les liens entre nos deux villes en matière de gestion de l'eau, de transition écologique, de culture et de tourisme », a confirmé Dikran Zaekossian. Même sentiment chez la maire de Paris qui imagine déjà plusieurs projets se concrétiser dans un futur proche : productions agricoles locales raisonnées pouvant alimenter les cantines scolaires de la capitale, manifestations culturelles (Paris-Plage, Nuit Blanche) transposables à Moret-Loing-et-Orvanne et “tourisme vert” dans l'optique de JO de Paris en 2024. « Du gagnant-gagnant », a conclu Dikran Zaekossian.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?