AccueilVie des entreprisesL'atelier artistique du béton

L'atelier artistique du béton

Situé à Mormant, l'Atelier Artistique du Béton (AAB) est spécialisé dans la création et la construction de décors dédiés au secteur du tourisme et des loisirs. Une véritable référence.
L'atelier artistique du béton
@ DR

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

Disneyland Paris, Puy du Fou, zoo de Beauval ou grotte Chauvet : le pedigree des clients d'AAB est clinquant. Discrète, mais véritable experte, la PMI de Mormant déploie son savoir-faire technique et artistique depuis 30 ans. Racheté en 2016 par Nicolas Feldkircher, un jeune entrepreneur parisien, l'Atelier Artistique du Béton développe une forme d'« Excellence », selon le mot de son nouveau directeur. Cette entreprise emploie 55 salariés et dispose d'un atelier de 15 000 m2.

« J'ai eu un coup de foudre, confie Nicolas Feldkircher. Je cherchais une boîte possédant un savoir-faire et une véritable histoire. Nous sommes heureux d'être à Mormant. Cette implantation locale favorise nos commandes. »

L'entreprise mormantaise perpétue une tradition remontant à la seconde moitié du xixe siècle et qui mettait en valeur les grottes et cascades en fausse pierre. Béton projeté, résine polyester et béton fibré à ultra hautes performances (BFUHP) sont les techniques utilisées par AAB. La préfabrication en BFUHP se révèle être la plus pertinente avec un degré de résistance très élevé, une finesse du grain en surface et une variété des formes réalisées. AAB intervient dans les parcs animaliers, les parcs à thèmes, les architectures thématiques et les aménagements paysagers. La société seine-et-marnaise a même exporté son savoir-faire jusqu'à Dubaï…

En 2019, avec la reprise de l'Usine à 5 Pattes, une entreprise de Chelles également spécialisée dans la fabrication de décors, AAB (soutenue avec 20 autres entreprises par la Région Île-de-France et la Banque publique d'investissement) a franchi un nouveau cap. « Ce rachat a un sens industriel, précise son directeur. Il y a désormais une vraie synergie dans nos projets. On n'a plus besoin de sous-traiter, car nous sommes capables de créer des décorations clé en main. » Après avoir réalisé la nouvelle serre du zoo de Beauval, l'entreprise de Mormant a été de nouveau sollicitée par le Puy du Fou pour la réalisation d'une réplique du célèbre château de Marly-le-Roi (Yvelines).

D'ici 2024, AAB espère atteindre un chiffre d'affaires de 20 millions d'euros contre 11 millions d'euros actuellement. « On va continuer à étendre notre gamme de services tout en gardant un esprit familial », conclut Nicolas Feldkircher.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?