AccueilVie des entreprises“L'ARTINY” : MINI-MAISONS, MAXI-PASSION !

“L'ARTINY” : MINI-MAISONS, MAXI-PASSION !

Débarqué en France en 2013, le phénomène américain de «tiny house» est actuellement en vogue. Désormais installée à Cesson, la jeune entreprise « L‘Artiny » a décidé de relever le défi.
“L'ARTINY” : MINI-MAISONS, MAXI-PASSION !
@ DR

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

C'est une histoire d'amitié qui s'est transformée en aventure professionnelle. Passionnés tous deux de ce matériau noble qu'est le bois, Thibault Labbé et Jérôme Lemaire se sont rencontrés en 2014. Thibault (34 ans) vient de plaquer son métier d'orthoprothésiste, tandis que Jérôme (39 ans) dirige déjà une entreprise de menuiserie. Quelques années plus tard, leur projet commun de construire de petites habitations « raisonnées, quasi autonomes et écologiques » a pris forme. Il a pour nom « Artiny », subtile association des mots artisanat et tiny house (minuscules maisons en français). Croisement d'un mobil home et d'une caravane, la tiny house traduit l'aspiration d'une nouvelle génération de citadins à être davantage en harmonie avec la nature.

Tout est parti, au début de cette année, de la demande d'un client. Celui-ci souhaitait se faire construire une micro-maison sur mesure. Les deux compères acceptent la commande. « Cela a été le déclic », confie Thibault Labbé. Deux mois plus tard, leur « bébé » voit le jour : une habitation aux normes de construction strictes (2,55 m de large, 4,10 m de haut et 3,5 tonnes maximum) et aux matériaux les plus naturels possibles. « Le bois provient de forêts gérées de façon durable, explique Thibault, promoteur de l'éco-responsabilité. On fait attention à notre empreinte carbone ».

La participation du duo de charpentiers au salon « Faire construire sa maison », en septembre dernier à Paris, va agir comme un accélérateur. « C'était une grosse échéance pour nous, avoue l'ancien orthoprothésiste. On y a présenté notre maison et il y a eu un bel engouement. » Le pari est réussi. Les visiteurs se succèdent, scotchés par l'optimisation de l'espace (leur tiny house compte notamment un canapé-lit, un meuble escalier et une mezzanine).

Le déménagement à Cesson, dans un local de 200 m2, va offrir de nouvelles perspectives à l'entreprise. « On pourra travailler de façon plus confortable », se réjouit Thibault Labbé, qui espère voir son carnet de commandes gonfler en 2020.

Justement, question tarifs et selon les finitions et l'équipement intérieur, il faut compter entre 35 000 € et 65 000 € pour acquérir une tiny house chez « L'Artiny », livraison comprise. Avis aux amateurs…

https://lartiny.com

Tél : 06 09 57 85 06

Partage
Articles similaires
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?