AccueilInfos régionL'ARS ouvre 20 centres de dépistage et de diagnostic en île-de-France

L'ARS ouvre 20 centres de dépistage et de diagnostic en île-de-France

L'agence régionale de santé a souhaité renforcer l'offre de tests en Île-de-France pour faire face à l'engorgement des sites existants.
L'ARS ouvre 20 centres de dépistage et de diagnostic en île-de-France

TerritoiresInfos région Publié le ,

L'ARS Île-de-France a déployé fin septembre 20 centres de dépistage et de diagnostic Covid permanents dans la Région. Ces espaces, ouverts 6 jours sur 7 jusqu'à la fin de l'hiver, seront dans un premier temps réservés aux personnes nécessitant un accès prioritaire au test de dépistage. Ils viennent soulager les laboratoires, bus et barnums déjà opérationnels pour le dépistage et le diagnostic du covid-19 depuis le déconfinement. Appelés CDDC, les centres atteindront tous, d'ici mi-octobre, une capacité d'au moins 500 tests RT-PCR par jour, soit un total de 10 000 tests par jour supplémentaires en Île-de-France.

Pour permettre l'obtention des résultats des tests en 24h et ainsi faciliter le traitement des clusters, les centres sont réservés à des publics prioritaires : les personnes disposant d'une prescription, celles ayant eu un contact à risque avec un cas confirmé, et ayant été contactées par la CPAM ou l'ARS dans le cadre du contact tracing, mais aussi les professionnels de santé et professionnels assimilés intervenant à domicile. Les rendez-vous ne sont pas nécessaires dans ces cas.

La de rendez-vous est strictement réservée aux médecins traitants, à travers la plateforme téléphonique dédiée mise en place pour faciliter l'accès aux tests RT-PCR pour les personnes prioritaires, explique l'agence. En effet, les professionnels exerçant en établissement de santé ou en établissement médico-social doivent avoir accès à un test au sein de leur établissement de rattachement. L'accès aux CDDC se fait dans tous les cas sur présentation d'un justificatif (prescription, SMS ou mail de l'Assurance maladie lorsqu'il s'agit d'un cas contact, justificatif de travail pour le professionnel de santé). Il faut également noter qu'ils seront ouverts de 8h à 14h jusqu'au 8 octobre pour faciliter leur lancement.

Chaque département bénéficie de deux centres (contre six à Paris), localisés notamment en fonction de la densité de population, de l'accessibilité en transports en commun, de l'afflux dans les laboratoires existants. En Seine-et-Marne, les centres sont situés à Melun et Serris (ouverture prévue cette semaine).

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?