AccueilTerritoiresCollectivitéL'agglomération Coulommiers Pays de Brie affiche ses ambitions

L'agglomération Coulommiers Pays de Brie affiche ses ambitions

Fort désormais de ses 54 communes et de ses 93 000 habitants, ce territoire entend renforcer son attractivité dans un futur proche.
L'agglomération Coulommiers Pays de Brie affiche ses ambitions
© DR

TerritoiresCollectivité Publié le ,

La Communauté d'agglomération Coulommiers Pays de Brie veut placer cette année 2021 sous le signe du dynamisme, malgré la crise sanitaire. Outre l'inauguration d'une maison médicale de 1 100 m2 programmée normalement pour le dernier trimestre, deux autres projets ambitieux ont été également lancés.

Le premier concerne le futur centre nautique intercommunal de Crécy-la-Chapelle situé le long du Grand Morin. Les plans sont déjà prêts et le conseil communautaire s'apprête à adopter l'avant-projet définitif. Les travaux devraient démarrer au cours de l'année 2022 avec, comme premier temps fort, la démolition de l'ancienne piscine. Ce projet, dont le coût global (démolition et reconstruction) se chiffre à 9,2 millions d'euros, pourrait s'inscrire dans le cadre du plan de relance du gouvernement. Le nouvel équipement, qui viendra s'ajouter à ceux déjà existant (Coulommiers et la Ferté-sous-Jouarre), renforcera ainsi le maillage territorial en matière de piscines publiques. Il comprendra deux bassins, ainsi qu'une pataugeoire. La toiture végétalisée et le parking arboré lui assureront une parfaite intégration dans son environnement naturel.

Valoriser le patrimoine naturel

À vocation environnementale, le second projet de la Communauté d'agglomération Coulommiers Pays de Brie est également en bonne voie. Sa candidature, au titre de Parc naturel régional (PNR), a, en effet été retenue. En septembre dernier, le préfet de la région Île-de-France a formulé un avis favorable à ce projet initié il y a plus de vingt ans déjà. La balle est aujourd'hui dans le camp du conseil régional d'Île-de-France. Mais une charte est d'ores et déjà en cours d'élaboration. Reste désormais à décrocher cette labellisation, qui permettrait de préserver et de valoriser le patrimoine naturel, culturel et architectural du territoire tout en renforçant son attractivité, notamment sur le plan touristique. Ce futur parc naturel régional, baptisé « Brie et Deux Morin », pourrait alors prétendre devenir le 5e parc francilien, le seul situé à l'est de la région parisienne. La tendance est à l'optimisme, d'autant qu'une très grande majorité des communes membres adhère à ce projet.

Dans le même esprit et dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique, l'agglomération a élaboré son Plan climat air et énergie territorial (PCAET). Des réunions avec les différents acteurs (habitants, entreprises, agriculteurs et associations) ont d'ailleurs débuté.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?