Fermer la publicité
Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

L'activité des TPE-PME franciliennes augmente de 1,8 %

le - - Économie - Vie des entreprises

L'activité des TPE-PME franciliennes augmente de 1,8 %
© DR

Selon le baromètre « Image PME » du Crocis – l'observatoire de la CCI de Paris Île-de-France – et de l'Ordre des experts-comptables de Paris Île-de-France, les TPE-PME franciliennes voient leur activité augmenter de 1,8 % au 3e trimestre, par rapport au 3e trimestre 2017.

Comme le précise ce baromètre, « l'économie francilienne continue à montrer des signes de décélération depuis le début de 2018 ». L'Ile-de-France a subi deux hausses du volume de défaillances d'entreprises (+ 7,4 % en glissement annuel au 2e trimestre 2018, puis + 5,8 % au 3e trimestre). Parallèlement, les créations d'emploi sont moins soutenues qu'en 2017. Elles se sont élevées à 15 800 environ dans la région sur l'ensemble du 1er semestre 2018 alors qu'elles avaient atteint 40 000 sur la 2e moitié de 2017 et près de 53 000 au 1er semestre 2017. De son côté, le taux de chômage francilien peine à se réduire. Il n'a diminué que de 0,2 point sur un an restant encore supérieur de 1,6 point à son niveau d'avant la récession de 2008-2009. Certains secteurs restent malgré tout favorablement orientés, comme le tourisme, même si son activité pourrait pâtir des mouvements sociaux en cours depuis le 17 novembre dernier.

Au 3e trimestre 2018, l'activité des TPE-PME franciliennes a augmenté, à nombre de jours comparables, de 1,8 % par rapport au 3e trimestre 2017 (soit un indice de 101,8, voir tableau). En glissement annuel, cette évolution a été égale à celle enregistrée au trimestre précédent. Après plusieurs trimestres en deçà de l'évolution nationale moyenne (+ 1,8 % contre + 2,1 % notamment au 2e trimestre 2018), la hausse en Ile-de-France a été équivalente à celle observée au plan national (+ 1,8 % également, soit — 0,3 point comparative-ment au 2e trimestre 2018).

Les entreprises franciliennes ont affiché une croissance moyenne de 1,7 % de leur chiffre d'affaires au cours des quatre derniers trimestres (i. e. du 4e trimestre 2017 au 3e trimestre 2018) ; cette évolution dans la région est restée inférieure à la performance nationale (+ 2,2 %).

Evolution par secteurs d'activité

Quatre des cinq secteurs analysés par l'Observatoire ont enregistré une hausse d'activité au 3e trimestre 2018 en Ile-de-France. Les TPE-PME du secteur des transports et de l'entreposage (+ 5,9 %) et celles de l'hébergement restauration (+ 5,5 %) ont notamment soutenu la croissance régionale. Les entreprises franciliennes du commerce (+ 1,1 %) et de la construction (+ 0,5 %) ont également affiché des évolutions favorables, mais ces augmentations se sont avérées inférieures à celles observées pour ces secteurs au 2e trimestre 2018. Les TPE-PME de l'industrie manufacturière ont quant à elles vu le repli de leur activité s'amplifier (- 3,2 % au 3e trimestre 2018 contre - 0,5 % au trimestre précédent).

Méthodologie

Les données de l'Observatoire proviennent de la base Statexpert, construite à partir des télédéclarations sociales et fiscales réalisées par les experts-comptables pour le compte de leurs clients, les TPE-PME.

Les données présentées sont issues de la compilation des informations provenant des déclarations mensuelles et trimestrielles de TVA. Les données trimestrielles sont basées sur un échantillon d'environ 300 000 entreprises au niveau national et d'environ 42 000 en région. Elles sont toujours présentées à périmètre constant d'entreprises, recalculé à chaque période ; les évolutions sont calculées en glissement annuel.
Les données concernent les TPE-PME réalisant entre 20 000 et 49 999 000 d'euros de chiffre d'affaires annuel.

L'activité en Île-de-France au 3e trimestre

Sept des huit départements franciliens ont vu l'activité de leurs TPE-PME croître au 3e trimestre 2018. Les Hauts-de-Seine (+ 2,9 %), le Val-de-Marne (+ 2,5 %) et Paris (+ 2,5 % également) ont affiché les meilleures performances au cours de la période. Dans le même temps, le rythme de hausse des autres départements de la région qui ont également vu leur activité se développer a été inférieur aux moyennes régionale et nationale : + 1,2 % pour les Yvelines, + 1,1 % pour le Val-d'Oise, + 0,7 % pour la Seine-et-Marne et + 0,3 % pour la Seine-Saint-Denis. À l'inverse, l'activité des TPE-PME de l'Essonne, seul département francilien à avoir affiché une baisse, a accusé un repli de 1 %.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer